Accueil / Archives par mot-clé : Stéphane Avril

Archives par mot-clé : Stéphane Avril

Un jumeau numérique de l’aorte contre la rupture d’anévrisme

Lignes de courant sanguin dans une région de l'aorte avec un anévrisme. L'image est obtenue à partir de la simulation sur un jumeau numérique de l'aorte.

La rupture d’anévrisme au niveau de l’aorte tue 15 000 personnes par an en Europe. Stéphane Avril et son équipe de Mines Saint-Étienne travaillent à mieux la prévenir. Pour cela, ils développent un jumeau numérique de l’artère d’un patient atteint d’anévrisme. Ce modèle 3D permet de simuler l’évolution d’un anévrisme avec …

+

Comment la biomécanique impacte la médecine – Entretien avec Jay Humphrey

C’est un amour pour la mécanique et les mathématiques, ainsi qu’un intérêt prononcé pour la biologie et la santé, qui ont amené Jay Humphrey vers le domaine de la biomécanique. Après une thèse en sciences de l’ingénieur obtenue en 1985 au Georgia Institute of Technology, il entreprend un travail post-doctoral …

+

L’IMT décerne le titre de docteur Honoris Causa à Jay Humphrey, professeur à l’Université de Yale

Dr Honoris Causa, Jay D. Humphrey, Mines Saint-Étienne, biomécanique

Cette prestigieuse distinction a été remise le 29 juin dernier à Mines Saint-Étienne par Philippe Jamet, directeur général de l’IMT, en présence de nombreuses personnalités scientifiques, académiques et institutionnelles. Pour l’IMT, il s’agit de distinguer l’un des inventeurs et pionniers d’un nouveau domaine scientifique : la mécanobiologie qui s’intéresse aux …

+

Sainbiose sacré par une labellisation Inserm

Stéphane Avril, directeur adjoint du laboratoire Sainbiose.

« Officiellement, l’unité démarrera en janvier 2016 » annonce Stéphane Avril, directeur adjoint de l’unité Sainbiose. Pourtant cette équipe de recherche, fruit du rapprochement entre des laboratoires de l’université Jean Monnet et de Mines Saint-Étienne, n’attend pas la nouvelle année pour aller de l’avant. Sainbiose vient en effet d’être labellisée par l’Inserm, …

+

La biomécanique au service de la santé

Biomécanique au service de la santé

Stéphane Avril, chercheur à Mines Saint-Étienne, se définit comme un « biomécanicien » mais aimerait devenir demain « mécanobiologiste », et passer de l’étude des propriétés mécaniques de l’organisme au décryptage de ses mécanismes biologiques, grâce aux outils de l’ingénieur. Plus particulièrement centrés sur l’analyse du comportement des vaisseaux normaux …

+