Archives par mot-clé : santé

Une IA pour assister les personnes âgées

Cet article a été initialement publié sur le site de Télécom SudParis. Une intelligence artificielle empathique et expressive ? Le concept, semblant tout droit sorti de la romance homme-machine du film Her, est au centre du projet horizon 2020, EMPATHIC. Ce projet veut permettre le développement d’un logiciel de coach …

+

L’analyse et le traitement des données dans des domaines sensibles

Gestion des connaissances, IMT Mines Alès, ID's 2016

L’extraction, la modélisation et la gestion de connaissances ont une résonance particulière dans des domaines sensibles où la décision doit être prise dans un temps limité, en tenant compte de nombreuses 
ressources qui doivent être collectées, filtrées et analysées en fonction de nombreux paramètres. Cet ouvrage publié aux Presses des …

+

Gaz traces réactifs atmosphériques : faibles concentrations, grandes conséquences

gaz traces

Malgré leurs très faibles quantités mesurées dans l’atmosphère, les gaz traces laissent leur empreinte dans la composition atmosphérique. Réactifs, ils peuvent conduire à la formation de composés secondaires comme l’ozone ou des aérosols ayant un impact réel sur la santé et le climat. Le projet H2020 ACTRIS, dont IMT Lille …

+

Medcam : une image de qualité pour les cœlioscopies

300 000 cœlioscopies sont réalisées par an en France. À dix euros la minute de bloc opératoire pour des interventions durant de une à dix heures, tout gain de temps est significatif. Medcam propose de gagner de précieuses minutes en diminuant le temps de nettoyage de la caméra utilisée. Sur …

+

La logistique de l’urgence au service des hôpitaux de campagne

La logistique de l’urgence au service des hôpitaux de campagne

Les hôpitaux de campagne européens, postes de soins provisoires et mobiles, sont prêts à être déployés dans le monde entier en cas de catastrophe de grande ampleur. Le projet HOPICAMP, dont IMT Mines Alès est partenaire, travaille à l’amélioration de la logistique de ces centres de soins éphémères ainsi qu’au …

+

Un jumeau numérique de l’aorte contre la rupture d’anévrisme

Anévrisme

La rupture d’anévrisme au niveau de l’aorte tue 15 000 personnes par an en Europe. Stéphane Avril et son équipe de Mines Saint-Étienne travaillent à mieux la prévenir. Pour cela, ils développent un jumeau numérique de l’artère d’un patient atteint d’anévrisme. Ce modèle 3D permet de simuler l’évolution d’un anévrisme avec …

+

Q4Health : une tranche de réseau pour la médecine d’urgence

Q4Health

Comment améliorer l’action des secours dans les situations d’urgence ? Le projet H2020 Q4Health s’est posé la question. Le consortium européen réunissant EURECOM, l’université de Malaga et RedZinc a mis en place un démonstrateur de transmission vidéo entre les secouristes sur place et des médecins à distance. Pour y parvenir, les …

+

Des superpixels pour la superdétection du cancer du sein

Mieux détecter les zones tumorales est essentiel pour limiter les faux positifs lors des dépistages du cancer du sein.

Les méthodes d’apprentissage profond (ou deep learning) sont de plus en plus utilisées pour l’aide au diagnostic médical. À IMT Atlantique, Pierre-Henri Conze s’inscrit dans cette tendance du déploiement des algorithmes d’intelligence artificielle pour la santé en se penchant sur le cas du cancer du sein. Ses travaux combinent des …

+

Le tatouage : un pas de plus vers des données de santé sécurisées

Il est possible de cacher des informations sur le propriétaire de cette main dans les pixels de la radiographie. C'est le principe du tatouage.

Le tatouage de données pourrait bien être la meilleure technique de traçabilité des données de santé dans un avenir proche. Elle revient à inscrire des informations cachées dans les images médicales, pour assurer sécurité et confidentialité aux patients et aux professionnels de santé. Développé depuis près de dix ans dans …

+

Analyser l’évolution des pathologies cérébrales chez les jeunes enfants à l’aide d’outils mathématiques

Analyser les IRM des jeunes enfants à l’aide d’outils mathématiques

L’imagerie par résonance magnétique (IRM) permet aux médecins d’obtenir des images précises de la structure, de l’anatomie et des pathologies qui touchent le cerveau de leurs patients. Mais, pour analyser et interpréter ces images complexes, les radiologues ont besoin d’outils mathématiques spécifiques. S’il en existe d’ores et déjà pour interpréter …

+