Accueil / Archives par mot-clé : médecine

Archives par mot-clé : médecine

Mieux organiser l’hôpital grâce à la simulation numérique

Quel est le meilleur scénario de prise en charge d'un patient lorsqu'il arrive à l'hôpital ?

Comment réduire les temps d’attente aux urgences, améliorer la gestion des hospitalisations programmées, ou faire face à un afflux inattendu de patients ? Vincent Augusto, chercheur en ingénierie des systèmes de soin à Mines Saint-Étienne, tâche de répondre à ces problématiques. Il développe des programmes basés sur la simulation numérique, en …

+

MT 180 : Modéliser des organes en 3D pour faciliter les chirurgies chez les enfants

Alessio Virzì, Ingénieur Biomédical – Doctorant en Traitement d’Images Médicales, Télécom ParisTech – Institut Mines-Télécom, Université Paris-Saclay La version originale de cet article a été publiée sur The Conversation, dans le cadre de la participation d’Alessio Virzì au concours « Ma Thèse en 180 secondes ». Dans quel domaine avez-vous choisi votre …

+

Medcam : une image de qualité pour les cœlioscopies

300 000 cœlioscopies sont réalisées par an en France. À dix euros la minute de bloc opératoire pour des interventions durant de une à dix heures, tout gain de temps est significatif. Medcam propose de gagner de précieuses minutes en diminuant le temps de nettoyage de la caméra utilisée. Sur …

+

Un jumeau numérique de l’aorte contre la rupture d’anévrisme

Anévrisme

La rupture d’anévrisme au niveau de l’aorte tue 15 000 personnes par an en Europe. Stéphane Avril et son équipe de Mines Saint-Étienne travaillent à mieux la prévenir. Pour cela, ils développent un jumeau numérique de l’artère d’un patient atteint d’anévrisme. Ce modèle 3D permet de simuler l’évolution d’un anévrisme avec …

+

Q4Health : une tranche de réseau pour la médecine d’urgence

Q4Health

Comment améliorer l’action des secours dans les situations d’urgence ? Le projet H2020 Q4Health s’est posé la question. Le consortium européen réunissant EURECOM, l’université de Malaga et RedZinc a mis en place un démonstrateur de transmission vidéo entre les secouristes sur place et des médecins à distance. Pour y parvenir, les …

+

Des superpixels pour la superdétection du cancer du sein

Mieux détecter les zones tumorales est essentiel pour limiter les faux positifs lors des dépistages du cancer du sein.

Les méthodes d’apprentissage profond (ou deep learning) sont de plus en plus utilisées pour l’aide au diagnostic médical. À IMT Atlantique, Pierre-Henri Conze s’inscrit dans cette tendance du déploiement des algorithmes d’intelligence artificielle pour la santé en se penchant sur le cas du cancer du sein. Ses travaux combinent des …

+

Le tatouage : un pas de plus vers des données de santé sécurisées

Il est possible de cacher des informations sur le propriétaire de cette main dans les pixels de la radiographie. C'est le principe du tatouage.

Le tatouage de données pourrait bien être la meilleure technique de traçabilité des données de santé dans un avenir proche. Elle revient à inscrire des informations cachées dans les images médicales, pour assurer sécurité et confidentialité aux patients et aux professionnels de santé. Développé depuis près de dix ans dans …

+

Auragen : un projet pour concrétiser les espoirs de la médecine génomique

Auragen

Pour percer les mystères de certaines maladies génétiques, une seule solution : analyser chaque patient gène par gène. Cette analyse du génome porte de nombreux espoirs pour comprendre les maladies rares et apporter une réponse personnalisée à chaque patient. La France souhaite doter son système de santé de cette nouvelle forme …

+

Mon appli santé, bientôt remboursée par la Sécu ?

appli sante, health apps

Charlotte Krychowski, Télécom École de Management – Institut Mines-Télécom ; Meyer Haggège, Grenoble École de Management (GEM) et Myriam Le Goff-Pronost, IMT Atlantique – Institut Mines-Télécom « Avis favorable » : voilà un an que la Haute autorité de santé (HAS) a rendu une conclusion positive quant au remboursement par l’Assurance-maladie …

+

L’imagerie 4D pour évaluer le traitement de la paralysie faciale

4D Imaging, Mohamed Daoudi

Mohamed Daoudi chercheur à IMT Lille Douai, travaille actuellement sur un système avancé d’imagerie en 4 dimensions pour quantifier les séquelles de la paralysie faciale périphérique. Cet outil pourrait s’avérer particulièrement utile aux praticiens dans leur mesure de la sévérité de l’atteinte et leur évaluation de l’efficacité des traitements. Le …

+