santé

COVID-19 : applications de contact tracing, nouveau périmètre conversationnel

applications contact tracing

La version originale de cet article a été publiée dans la lettre trimestrielle de la chaire Valeurs et politiques des informations personnelles (N° 18, septembre 2020). Le 11 mars 2020, l’Organisation mondiale de la santé déclarait officiellement notre planète en situation de pandémie en raison de la propagation du Covid-19. …

+

Tatouages éphémères pour l’exploration cérébrale

Une équipe de chercheurs en bioélectronique de Mines Saint-Étienne a développé un nouveau type d’électrodes d’électroencéphalogramme à partir de la technique des tatouages éphémères. Aussi performantes mais beaucoup plus confortables que les électrodes classiques, elles permettent des enregistrements prolongés de l’activité cérébrale sur plusieurs jours.   La célèbre technique des …

+

Réduire la durée de ventilation mécanique grâce à une théorie statistique

Une équipe de chercheurs d’IMT Atlantique a développé un algorithme permettant la détection automatique d’anomalies en ventilation mécanique, à partir d’une nouvelle théorie statistique. L’objectif est d’améliorer l’adéquation entre le patient et le ventilateur, réduisant ainsi le temps de ventilation mécanique, et donc d’hospitalisation. Dans des hôpitaux en tension avec …

+

Masques de protection : vers une réutilisation généralisée ?

Les masques chirurgicaux à usage unique pourraient bientôt être rendus réutilisables grâce à de nouveaux procédés de décontamination.

Comment recycler et réutiliser des masques de protection sans risque ? Scientifiques, praticiens et industriels se sont associés pour explorer différentes méthodes de traitement. Au sein de ce consortium, les chercheurs d’IMT Atlantique étudient l’impact des procédés de décontamination sur la performance des masques.   Les masques chirurgicaux et FFP2 …

+

STREAM : culture de modèle de tissus osseux

Le projet STREAM, sur lequel travaille Mikhaël Hadida à Mines Saint-Étienne, a pour objectif le développement d’une plateforme de culture de tissus osseux contrôlée et maîtrisée. Ce dispositif offrirait une observation plus accessible pour étudier les mécanismes en jeu dans les tissus osseux en réduisant le coût et le temps …

+

Les ERC jumelles de l’aorte

Stéphane Avril et Pierre Badel, dans leur laboratoire en 2015 lors du début de leurs projets ERC.

En 2015, le centre ingénierie et santé de Mines Saint-Étienne obtenait deux bourses du European Research Council (ERC). Derrière ces financements, deux projets de cinq ans sur la rupture d’anévrisme de l’aorte au sein du laboratoire Sainbiose[1]. Pierre Badel recevait ainsi une starting grant (bourse jeune chercheur) de 1,5 millions …

+

IA : deux nouvelles chaires dans les domaines de la surveillance des océans et de la santé

chaires en IA

Les programmes « AI OceaniX, Physics-Informed AI for Observation-driven Ocean AnalytiX » et « AI-4-CHILD, AI for pædriatric neurorehabilitation » portés par IMT Atlantique comptent parmi les 40 lauréats de l’appel à projets « Chaires de recherche et d’enseignement en intelligence artificielle » de l’Agence Nationale de la Recherche.   …

+

AiiNTENSE : une IA pour les services de réanimation

La start-up AiiNTENSE, incubée à IMT Starter, développe des outils d’aide à la décision en santé. Elle se destine à conseiller les médecins réanimateurs sur les actes thérapeutiques les plus adaptés. Pour cela, la start-up développe une plateforme de données sur l’ensemble des pathologies qu’elle met à disposition des chercheurs. …

+

Quand l’ingénierie se met au service de la santé

Édito.   La médecine de demain sera a minima 4P : personnalisée, préventive, prédictive, participative. « A minima » car certains y ajoutent volontiers les qualificatifs « précise », « des preuves », « du parcours »… Bref, passé l’étape de la nomenclature et du nombre de P, nous retiendrons l’essentiel : …

+

Le scanner médical du futur inventé grâce à la matière noire ?

L'équipe de Dominique Thers à IMT Atlantique travaille sur XEMIS : un dispositif d'imagerie médicale utilisant le xénon liquide.

Une équipe de chercheurs du laboratoire Subatech (associant IMT Atlantique, le CNRS et l’université de Nantes) élabore un nouveau type de scanner médical baptisé XEMIS. La technologie au xénon utilisée est directement tirée de leurs travaux en physique fondamentale sur la détection de matière noire. Les premiers résultats obtenus à …

+