L’hydrogène, un vecteur pour la transition énergétique

La question de la transition énergétique se pose comme une réforme nécessaire des solutions énergétiques dans leur ensemble : comment réduire leur empreinte carbone, en termes de production d’énergie, mais aussi dans notre utilisation de celle-ci au quotidien et ce, à travers le globe ? Cette question complexe nécessite une approche systémique afin que des solutions performantes, durables et favorables pour l’environnement puissent émerger.

Dans ce contexte, nous nous sommes intéressés à l’hydrogène en tant que vecteur énergétique. Que ce soit au sein d’une entreprise, d’une ville, d’un pays, de zones interconnectées ou non, quelle solution peut apporter l’hydrogène au paysage énergétique de demain ? À travers quels systèmes énergétiques et dans quel contexte géographique pourrait-il se démarquer d’autres solutions ?

De nombreuses recherches ont été effectuées sur le sujet, la plupart se concentrant sur des applications spécifiques de l’hydrogène. Cet ouvrage collectif proposé par les élèves du Mastère Spécialisé OSE a pour but d’analyser ce vecteur hydrogène-énergie dans sa globalité : la mobilité, la production d’énergie, son stockage, sa flexibilité, son apport dans les microgrids sont autant d’aspects qui seront traités à travers deux approches. La première, écosystémique, montrera l’intérêt de développer ce vecteur énergie en local alors que l’approche macro systémique y préfèrera des actions à grande échelle ; le tout tentant de montrer que l’hydrogène est un vecteur incontournable pour la transition énergétique.

L’hydrogène, un vecteur pour la transition énergétique
sous la direction de Gilles Guerassimoff et Lise Adegnon
Presses des Mines, 2020
Coll. « Développement durable »
232 pages
25 € (broché) – 17 € (PDF)

Lire un extrait et commander l’ouvrage

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *