Police numérique, une révolution sous surveillance ?

Cet ouvrage publié aux Presses des Mines dresse un inventaire des innovations et stratégies de développement de technologies de sécurité en France et à l’étranger. Nourri par une cinquantaine d’entretiens avec des experts, des praticiens et des associations du monde de la sécurité, il esquisse une voie pour réconcilier citoyen, police et technologie en saisissant les opportunités de cette révolution numérique.

 

Le numérique dévore le monde. Après les échanges économiques, c’est aujourd’hui au tour d’une fonction régalienne de l’État – assurer la sécurité – d’être chamboulée. Intelligence artificielle, analyse de big data, reconnaissance faciale, drones et écoutes numériques sont autant de technologies dont les polices du monde entier se saisissent.

Cependant, ces usages se développent parfois au détriment de la vie privée. La Chine développe un État « Big Brother » dans lequel chacun des faits et gestes des citoyens semble scruté grâce aux caméras de surveillance et aux réseaux sociaux. À chacun sa bonne note, son « crédit social ».

Face aux systèmes dystopiques américains et chinois, la France doit tracer sa propre voie. Elle doit refuser de choisir entre la promesse d’un monde plus sûr et la garantie des libertés fondamentales des citoyens. Un monde hypersécuritaire n’est pas une fatalité.

À propos des auteurs

Arno Amabile a réalisé plusieurs projets de transformation numérique des services de métropoles aux États-Unis et en France, avant de mener des missions de data science dans le e-commerce. Ingénieur des Mines et normalien, il travaille désormais au ministère de l’Économie et est coauteur d’un rapport de l’Institut Montaigne sur les biais des algorithmes publié en 2020.

Basile Thodoroff est ingénieur des Mines et diplômé de Mines ParisTech. Avant de rejoindre le ministère de l’Économie, il a travaillé dans la finance et dans les industries automobile et pharmaceutique en Europe, en Afrique et en Chine. Il est également coauteur d’un rapport sur les biais des algorithmes, publié par l’Institut Montaigne en 2020.

Police numérique, une révolution sous surveillance ?
Arno Amabile, Basile Thodoroff
Préface d’Axelle Lemaire
Presses des Mines, 2020
Coll. « Ingénieurs de demain »
118 pages
15 € (broché) 10 € (PDF)

Lire un extrait et commander l’ouvrage en ligne

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *