Accueil / A la Une / Quelle place pour l’hydrogène dans le paysage énergétique de demain ?

Quelle place pour l’hydrogène dans le paysage énergétique de demain ?

Pour la promotion 2017 du mastère spécialisé OSE de Mines ParisTech, la thématique de l’hydrogène en tant que vecteur énergétique a été le fil conducteur des sujets de réflexion tout au long de son année de formation. Le congrès OSE est l’un des aboutissements de ces réflexions. Parrainé par GRTgaz et soutenu par Air Liquide et la Chaire Modélisation Prospective au service du développement durable, sa 18e édition donne lieu à la publication de l’ouvrage L’Hydrogène, vecteur énergétique du futur ?

 

Ce sujet est un enjeu d’actualité au cœur des débats autour de la transition énergétique. Il allie des domaines aussi divers que la technique, l’économie, la politique et le social. Le développement de l’hydrogène comme vecteur énergétique s’étend bien au-delà d’un simple exercice technico-économique. Il est un vrai phénomène de société qui fera partie de notre quotidien dans un avenir proche. Ce vecteur qui semble a priori ne posséder que des vertus fait aussi débat. Sa production doit rester respectueuse de l’environnement, son transport et son stockage nécessitent une sécurité spécifique, et son usage requiert l’acceptabilité du grand public. Le congrès OSE a abordé tous ces domaines avec les acteurs qui développent et valorisent la filière hydrogène comme vecteur énergétique du futur.

Les conférenciers et invités des tables rondes, dont les interventions sont rapportées dans cet ouvrage, sont des experts et représentants d’industries et d’institutions à même d’apporter une contribution inédite et pertinente aux nombreuses questions soulevées par l’hydrogène vecteur énergie.

L’hydrogène, vecteur énergétique du futur ?

Par l’Association Évènement OSE
Presses des mines, 2019
118 pages
25,00 € (broché) – 17,00 (PDF)

Lire un extrait et commander l’ouvrage en ligne

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *