Accueil / A la Une / La chaire Cybersécurité des infrastructures critiques renouvelée pour 3 ans

La chaire Cybersécurité des infrastructures critiques renouvelée pour 3 ans

Signature de renouvellement de la chaire, le 22 janvier à Lille

Après trois années de fonctionnement, la chaire dédiée à la Cybersécurité des Infrastructures Critiques (Cyber CNI) est renouvelée pour une période équivalente grâce à l’engagement de ses partenaires académiques et industriels. Chaire de l’IMT, portée par IMT Atlantique, elle s’appuie sur le partenariat des écoles Télécom ParisTech et Télécom SudParis et bénéficie, dans le cadre du Pôle d’excellence Cyber, du soutien de la région Bretagne, un territoire à la pointe de la cybersécurité.

Dans le cadre d’un partenariat de mécénat porté par la Fondation Mines-Télécom, cinq partenaires industriels s’engagent pour cette nouvelle période : AIRBUS, AMOSSYS, BNP Paribas, EDF et Nokia Bell Labs. La signature de renouvellement de la chaire a eu lieu le 22 janvier à Lille, à l’occasion du FIC (Forum International de la Cybersécurité).

 

Lancée en janvier 2016, la chaire Cyber CNI conduit depuis des travaux de recherche et participe à la formation dans son domaine de spécialité, la cybersécurité des infrastructures critiques (réseaux d’énergie, infrastructures numériques, processus industriels, usines de production d’eau, systèmes financiers, …). Cette discipline scientifique récente est rapidement devenue un sujet inévitable pour bon nombre d’entreprises et d’organisations. Cette première phase de la chaire a permis des avancées significatives pour améliorer la sécurité et la résilience des infrastructures, notamment dans les domaines de la détection de comportements malveillants en utilisant des techniques d’apprentissage automatique, de la visualisation 3D d’événements de sécurité ou du diagnostic des causes accidentelles ou malveillantes d’un incident de sécurité.

Si la thématique principale reste la cybersécurité des infrastructures critiques, la chaire Cyber CNI élargit, dans sa phase 2, son domaine d’expertise et de recherche : le renforcement des actions concernant l’application de l’intelligence artificielle (IA) à la cybersécurité, le partage et la mutualisation des renseignements sur la menace (Threat Intelligence), les applications industrielles des objets connectés (Industrial loT), la blockchain… figurent ainsi parmi ses nouvelles thématiques de recherche.

De nouvelles thèses porteront ces objectifs, en complément de celles déjà ouvertes. En parallèle, la phase 2 de la chaire Cyber CNI prévoit un renforcement des actions de communication, des évènements de promotion, et in fine, de la valorisation des travaux réalisés.

« La chaire Cyber CNI, portée par IMT Atlantique, est historiquement une des premières traitant de cybersécurité à ce niveau majeur de compétence et d’innovation sur le sujet complexe des infrastructures critiques. Le travail effectué ces dernières années, déjà remarquable, va se poursuivre par un engagement réitéré de tous, académiques, industriels, partenaires, étudiants, doctorants, dans la seconde phase du processus, autour de nouveaux sujets primordiaux. Le renouvellement de la chaire est donc à ce titre d’une importance cruciale, que justifient des nouveaux axes de recherche, des enjeux toujours croissants, mais aussi une attente importante des contributeurs dont les besoins sont toujours et justement plus prégnants. » Serge Maurice, Airbus & président du comité de pilotage de la chaire Cyber CNI.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *