Crowdfunding, ces entrepreneurs qui attirent les foules

Le numéro de mars 2018 de la série Gérer & Comprendre, publié par les Annales des Mines, est consacré au Crowdfunding, ou financement participatif, un mode de financement dit « désintermédié » car il s’effectue sans l’aide de ses acteurs traditionnels.

Extrait de l’introduction par Faten Ben Slimane, Evelyne Rousselet et Sylvie Chevrier
Université Paris-Est Marne-la-Vallée
Le financement participatif ou crowdfunding est un moyen alternatif de financement de projets faisant appel à un grand nombre de souscripteurs ‒ la foule ‒ via Internet (BESSIÈRE et STÉPHANY, 2014-a). Apparu au début des années 1990, il s’est d’abord développé dans les industries créatives, telles que la musique, les films, la littérature indépendante, les jeux, etc. Progressivement, ce type de financement s’est étendu aux projets sociaux et sociétaux ; les investisseurs font des dons à travers Internet pour encourager des initiatives humanitaires ou sociales. Désormais, le crowdfunding concerne également les projets de création ou de développement d’entreprises, il intéresse un plus large public d’investisseurs. En France, on considère que le crowdfunding a démarré en 2008. Il connaît depuis lors un succès grandissant et attire un grand nombre d’investisseurs.

On estime à plus d’un million le nombre cumulé des investisseurs ayant soutenu ce type de financement depuis 2008. Les montants alloués au crowdfunding suivent également cette tendance exponentielle : au premier semestre 2017, il a permis le financement de projets à hauteur de plus de 390 millions d’euros, soit une progression de 48% en un an. Ces projets dépassent largement le secteur culturel, qui n’a drainé que 25% de ces capitaux. Les financements ont en effet permis la réalisation de projets dans des secteurs économiques aussi variés que l’agriculture, la santé, l’environnement, le commerce ou les services. Et 7% ont soutenu l’enseignement, l’humanitaire et l’univers sportif… [Lire la suite].

À propos de la série Gérer & Comprendre des Annales des Mines

La série Gérer & Comprendre privilégie une approche humaine de l’organisation des entreprises, grâce à des analyses qui ne fondent pas sur les seuls outils de gestion, mais empruntent aussi à la sociologie des moyens de compréhension indispensables aux responsables d’entreprises. Son fonctionnement est celui d’une revue académique à comité de lecture. Elle a été retenue par l’AERES dans son classement des revues en économie et gestion, ainsi que dans celui des revues en sociologie.

Crowdfunding
Ces entrepreneurs qui attirent  les foules
Annales des Mines
Série « Gérer & Comprendre »
Mars 2018
96 pages

Sommaire du numéro et résumé des articles

Télécharger gratuitement le numéro complet

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *