Accueil / A la Une / Comment transmettre plus d’information dans les fibres optiques ?

Comment transmettre plus d’information dans les fibres optiques ?

Chaque année, un Prix récompense la meilleure thèse du programme d’excellence Futur & ruptures (co-financé par la Fondation Mines-Télécom et l’institut Carnot Télécom & Société numérique). En 2018, celui-ci sera attribué le 27 mars prochain lors d’une cérémonie chez BNP Paribas. En attendant de connaître le grand gagnant, I’MTech relaie les vidéos réalisées par les quatre finalistes pour présenter leurs travaux de recherche. Les quatre thèses ont été menées au sein des laboratoires des écoles de l’IMT.

(1/4) El Mehdi Amhoud travaille sur des solutions pour augmenter la capacité des fibres optiques.

 

Titre de la thèse :

Techniques de codage pour le multiplexage spatial sur les systèmes fibres optiques

Résumé de la thèse :

Les deux dernières décennies ont connu une demande exponentielle pour plus de capacité dans les réseaux optiques. Cette croissance est principalement due à l’expansion d’internet et au trafic de données croissant généré par les nouvelles technologies tel que l’internet des objets, le cloud computing, ou encore le streaming vidéo. Toutes ces nouvelles technologies augmentent la pression sur la capacité que peut supporter la fibre optique monomode ­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­— celle historiquement déployée jusqu’à aujourd’hui.

Cette thèse s’intéresse aux fibres optiques multimodes pour répondre au besoin urgent pour plus de débit et pour éviter toute rupture de capacité dans les réseaux optiques. Ce type de fibre permet de transmettre plusieurs signaux simultanément, ce qui permet d’augmenter la capacité. Toutefois, l’utilisation de plusieurs signaux à l’intérieur d’une fibre de quelques micromètres de diamètre engendre plusieurs défauts qui détériorent la qualité de la transmission.

Afin de remédier à toutes ces contraintes, cette thèse propose l’utilisation d’une technique de codage de l’information appelée codage espace-temps. Elle permet d’améliorer les performances des fibres multimodes et d’augmenter la robustesse de la transmission contre les effets indésirables. Le codage espace-temps permet d’envoyer une copie de chaque signal sur tous les autres signaux pendant des instants successifs. L’efficacité de cette technique appliquée aux fibres multimodes a été vérifiée par des simulations numériques, prouvée par un calcul mathématique et enfin validée expérimentalement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *