performance, Presses des Mines

L’enseignement supérieur et la recherche conquis par la performance

Publié aux Presses des Mines, ce livre s’attache à comprendre l’émergence des fabriques contemporaines de l’évaluation, leurs déclinaisons dans différents pays et institutions ainsi que les changements qu’elles engendrent dans l’espace académique.

 

L’injonction au « rendement » et à la « performance » a pénétré progressivement le monde académique au cours des quarante dernières années. En France comme dans d’autres pays d’Europe et d’ailleurs, l’évaluation s’est transformée au prisme de cet impératif : la régulation par la « collégialité » et le « jugement par les pairs » se sont doublés d’un « nouvel esprit de l’évaluation » peuplé d’« agences », d’« indicateurs », de « référentiels », de « classements »…

L’ouvrage s’appuie sur des enquêtes empiriques conduites dans sept pays (Allemagne, Belgique, Chine, France, Italie, Pays-Bas, Royaume-Uni) et portant sur des politiques publiques, des agences, des établissements d’enseignement supérieur, des clusters et des médias. En examinant les coulisses de l’évaluation académique contemporaine dans différents cadres nationaux et institutionnels, ce livre de sciences sociales permet de mieux comprendre les mécanismes sociaux et techniques de sa production, de sa circulation, de son appropriation ainsi que ses conséquences.

 

performance, Presses des MinesFaire et dire l’évaluation
L’enseignement supérieur et la recherche conquis par la performance
sous la direction de Christine Barats, Julie Bouchard et Arielle Haakenstad
Presses de Mines, 2018
Coll. « Sciences sociales »
326 pages
29,00 € (broché) – 20,30 € (PDF)

Lire un extrait et commander l’ouvrage en ligne
sur le site de l’éditeur

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *