Accueil / A la Une / Les enjeux de la protection des données personnelles sur Internet

Les enjeux de la protection des données personnelles sur Internet

Maryline Laurent est enseignante-chercheuse à Télécom SudParis et membre de la chaire Valeurs et politiques des informations personnelles de l’IMT. Elle était l’invitée d’une rencontre « Tous connectés et après ? », organisée par Rue89 Strasbourg en novembre dernier. À cette occasion, Pierre France, journaliste pour Rue89, l’a interrogée sur les enjeux que représente l’acquisition des données personnelles dans le domaine du numérique.

 

Rue89 Strasbourg : Vous avez travaillé sur les données personnelles, leur valeur et leur sécurisation, tant du point de vue technologique que du point de vue sociologique. Selon vous, est-ce que la complexité du sujet empêche le grand public de prendre conscience des enjeux ?

Maryline Laurent : La protection des données personnelles est complexe car il faut traiter le sujet à tous les niveaux… Techniquement déjà, on a du mal à protéger les informations qui transitent par Internet. Une adresse IP (qui est l’adresse d’un appareil connecté sur Internet, ndlr) est déjà une donnée à caractère personnel. Donc, pour évaluer la sécurité d’une communication par exemple, il faut commencer par sérier les informations : est-ce qu’une donnée est utile au transport par exemple, à quel moment elle fuite, comment peut-elle être interceptée… ? J’avais réalisé une petite étude et on se rend compte que les applications utilisent généralement une adresse IP, même si elles n’en ont pas vraiment besoin et qu’elles la stockent.

Mais pour en faire quoi ?

En général, les données sont stockées pour être utilisées à des fins marketing. Soit il s’agit d’un « profilage » des utilisateurs, afin qu’ils soient suivis et que les applications modifient leur comportement si l’utilisateur est un habitué ou un nouvel arrivant par exemple ; on peut faire de la discrimination tarifaire aussi, proposer un même service mais à des prix différents en fonction du profil des utilisateurs, car en croisant les données, on sait à quelle catégorie sociales ils appartiennent…

Est-ce qu’il est illusoire d’être anonyme sur Internet ?

On peut très bien être anonyme sur Internet mais tout de même identifié… La question de l’identifiant ne se résume pas à l’identité. Un service n’a pas forcément besoin de connaître votre nom et votre prénom si, grâce à la configuration de votre navigateur, votre adresse IP, vos habitudes ou votre modèle de smartphone, il peut vous tracer sans vous demander votre prénom. Il y a les cookies aussi (des petits éléments d’information stockés sur l’ordinateur, ndlr) ; un annonceur comme Criteo va déposer sur chaque ordinateur qui visite un site où ses annonces sont présentes un cookie qui est un identifiant.

Dans ces conditions, on est peut-être anonyme sur Internet mais pour autant, complètement tracé d’un service à l’autre. Entre autres conséquences, on perd notre capacité à utiliser des services de manière neutre. Il faut avoir conscience que lorsqu’on se connecte sur un site, on est relié en fait à une multitude de sites. […]

Lire l’intégralité de la version originale de l’article sur le site Rue89 Strasbourg

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *