Accueil / A la Une / 5G : la nouvelle génération mobile est déjà une réalité

5G : la nouvelle génération mobile est déjà une réalité

Alors que la 4G est toujours en déploiement, la 5G est déjà dans les starting-blocks. Pour le consommateur dont le smartphone affiche encore souvent « 3G » à côté d’un indicateur de réception qui peine à monter au-delà de deux barres sur quatre, cela a de quoi dérouter. Est-il raisonnable de lui assurer que la 5G est déjà dans le domaine du concret, alors-même qu’il peine à percevoir l’existence de la 4G ? Oui. Et pas seulement parce que les industriels assurent que le déploiement de la 5G sera plus homogène et plus rapide. Sans remettre en cause la véracité de cette promesse, il faut tenir compte des enjeux économiques qui se jouent derrière les discours de positionnement.

Si la 5G est bel et bien une réalité, c’est d’abord parce que les technologies mobiles sont effectivement bien plus matures et performantes aujourd’hui qu’elles ne l’étaient aux débuts de la 4G. Grâce aux travaux des chercheurs, les solutions concrètes pour apporter le très haut-débit mobile sont prêtes. Les ondes millimétriques ont fait leurs preuves dans les laboratoires, et les premiers prototypes de réseaux les exploitant voient le jour.

Des ondes millimétriques pour le haut débit mobile

Les bandes de fréquences saturées de la 4G peuvent faire de la place à l’accroissement des terminaux mobiles et des communications. Une conséquence des travaux du projet européen Metis, qui a notamment permis de trouver des formes d’onde plus efficaces. Et les codes correcteurs d’erreur sont également à jour pour supporter des débits plus rapides. Les chercheurs travaillent même déjà à les pousser encore plus loin, pour peut-être pouvoir répondre à ce qui viendra après la 5G…

La 5G… et au-delà : trois enjeux de standardisation pour les communications de demain

Et si la 5G est à prendre au sérieux, c’est aussi parce qu’elle va bien au-delà d’un meilleur débit pour l’utilisateur final. Elle n’ambitionne pas seulement d’augmenter la vitesse des transferts de données entre utilisateurs. Elle souhaite aussi répondre à de nouveaux cas d’usage, comme les communications entre machines. Sans réseau pour supporter les échanges entre objets connectés, pas de smart city. Pas de voitures communicantes et intelligentes non plus. Les chercheurs travaillent depuis des années déjà à créer de nouvelles architectures réseaux qui permettent de satisfaire les potentiels nouveaux acteurs.

SDN et virtualisation : plus d’intelligence dans les réseaux 5G

Au final, ce n’est pas tant la question de savoir si oui ou non la 5G est une réalité qui est à poser. C’est plutôt de savoir dans quelle mesure elle changera la donne lorsqu’elle émergera commercialement en 2020 comme la Commission européenne le souhaite. Comment les acteurs en place s’adapteront-ils aux transformations du marché des télécommunications ? Comment les nouveaux acteurs trouveront-ils leur place ? La 5G sera-t-elle une évolution, ou plutôt une révolution ?

La 5G bouleversera-t-elle le marché des télécommunications ?

Pour aller plus loin…

Pour approfondir le sujet de la 5G, voici quelques lectures complémentaires sur I’MTech issues de nos archives :

Quèsaco la 5G ?

La 5G sera aussi une technologie moins coûteuse en énergie

L’IMT et France brevets affirment leur engagement autour de la 5G

OpenAirInterface : une plateforme ouverte pour établir la 5G de demain

Coherent : une interface de programmation unifiée pour la 5G