Agenda
Accueil / A la Une / Smarter Time : une vie dans la poche

Smarter Time : une vie dans la poche

Avec Smarter Time, Emmanuel Pont propose un outil puissant pour résoudre les problèmes d'organisation.

La start-up Smarter Time participe au Web Summit de Lisbonne du 6 au 9 novembre. Incubée à ParisTech entrepreneurs, elle propose une application de gestion du temps et des activités pour améliorer l’organisation quotidienne de nos vies, aussi bien personnelles que professionnelles.

 

« J’aimerais bien, mais je n’ai pas le temps. » Voici probablement l’une des phrases les plus emblématiques du manque d’organisation. Car du temps, les nouvelles technologies nous en apportent plus qu’auparavant, grâce à des transports et des communications plus rapides notamment. Le problème, c’est que nous ne savons plus le gérer. Les réseaux sociaux peuvent nous occuper plusieurs heures par jour sans que nous nous en rendions compte par exemple. Emmanuel Pont est fondateur de l’application Smarter Time, permettant à ses utilisateurs de mesurer et d’analyser la gestion de leur temps quotidien. Il en atteste au travers du témoignage de ses clients : « Les études montrent que les personnes qui pensent être débordées de travail le sont en général beaucoup moins qu’elles ne le croient. Nous les aidons à se rendre compte qu’elles sont simplement mal organisées. »

C’est pour aider les gens à faire ce genre de constat qu’il a fondé sa start-up, aujourd’hui incubée à ParisTech Entrepreneurs. La jeune pousse sera présente pour la deuxième année consécutive au Web Summit de Lisbonne du 6 au 9 novembre prochain avec la délégation FrenchTech. L’application utilise des technologies d’intelligence artificielle et de machine learning pour suivre l’activité journalière de l’utilisateur, qu’elle soit personnelle ou professionnelle, et la lui mettre à disposition. « Tous les jours Facebook ou Google utilisent ce genre de technique pour en apprendre plus sur nous et nous faire perdre du temps sur leurs services » regrette Emmanuel Pont. « J’ai voulu retourner cela en permettant aux gens de se rendre compte de la façon dont ils gèrent leur temps. » poursuit-il.

Smarter Time permet de localiser un smartphone à la pièce près. Une fois l’application téléchargée, l’utilisateur fait une première visite de son domicile et de son lieu de travail en indiquant dans quelle pièce il se trouve. Qu’il s’agisse de la cuisine du domicile ou du bureau sur le lieu de travail, chaque pièce à une empreinte Wi-Fi unique définie par l’intensité des signaux qu’elle reçoit des points de connexion à proximité. L’application enregistre cette empreinte et sera ensuite capable de reconnaître la pièce dans laquelle se situe le smartphone.

Chaque fois que l’utilisateur change de pièce, Smarter Time associe à ce déplacement l’activité la plus probable en fonction de l’agenda, de l’heure de la journée ou des habitudes passées. Ainsi, si l’utilisateur a systématiquement une réunion à 10 h, ou s’il prend toujours sa pause-café dans une autre pièce, l’application sera rapidement capable de détecter cela automatiquement. Si elle se trompe, l’utilisateur peut modifier l’intitulé de l’activité en un clic. Les algorithmes d’intelligence contextuelle permettent d’associer avec un très bon succès les bonnes occupations aux bons moments de la journée.

Gérer ses activités en toute anonymité

Chaque activité peut donc être apprise et enregistrée par l’application de façon précise : temps de transport, travail, loisir, temps passé en famille… Chacune de ces catégories peut également être approfondie, en séparant par exemple le temps en réunion du temps au bureau, ou le temps passé à faire du sport du temps de lecture. Basée sur un modèle « freemium », l’application propose à ses utilisateurs de passer de la gratuité d’utilisation à un format abonnement pour ajouter un plug-in sur l’ordinateur, et ainsi mesurer le temps passé sur chaque site ou sur chaque application.

En toute circonstance, « l’utilisateur reste maître de ses données » tient à assurer Emmanuel Pont. « Tous les algorithmes tournent uniquement sur le téléphone, et rien ne sort » souligne-t-il. L’usager peut choisir de sauvegarder ses données en ligne pour les sécuriser. Auquel cas, « ces données ne sont jamais vendues, et restent en interne de façon sécurisée » précise le fondateur.

En donnant autant de visibilité sur les activités des utilisateurs, l’application leur permet de mieux analyser leur propre organisation au jour le jour. Chacun peut ensuite générer librement des objectifs de répartition du temps qui seront rappelés régulièrement s’ils ne sont pas remplis. La jeune pousse envisage de poursuivre son développement en proposant des analyses et conseils automatiques via l’application pour devenir un coach électronique. « Nous étudions l’état des connaissances sur le sommeil par exemple pour pouvoir à terme proposer des bonnes pratiques et suggérer des améliorations des habitudes » confie Emmanuel Pont. Avec toujours en tête un objectif : permettre aux utilisateurs de résoudre leurs problèmes de concentration et d’organisation. « Lorsque les gens découvrent l’ampleur du temps qu’ils perdent, ils sont heureux de lâcher les réseaux sociaux pour passer plus de temps avec leurs enfants. » conclut-il.

 

Découvrez les autres start-up de Télécom ParisTech présentes au Web Summit de Lisbonne :

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *