Agenda
Accueil / A la Une / Ig Nobel vol 2.0 : chat sur le clavier et biscottes beurrées !

Ig Nobel vol 2.0 : chat sur le clavier et biscottes beurrées !

Les inventions délirantes sont impérissables, c’est pourquoi Balade Mentale réalise une nouvelle vidéo sur les prix Ig Nobel.

Souvenez-vous, ces récompenses décernées à des inventions loufoques auxquelles vous n’auriez jamais pensé. Pour vous rafraîchir la mémoire, retrouvez le premier épisode ici.

Commençons par un problème physique important : la chute de la biscotte beurrée. Atterrit-elle toujours du mauvais côté ? En 2010, Robert Matthews reçoit un Ig Nobel pour ses travaux très sérieux portant sur la question. Ses conclusions sont sans équivoque : les mathématiques concluent que la chute de la biscotte suit les lois fondamentales de l’univers et que le poids du beurre n’influence que très peu la position finale. Le mathématicien ne se contente pas de cette approche par les calculs. Il réalise quelques années plus tard une expérience exubérante avec une centaine d’écoliers britanniques afin d’accomplir 10 000 lancés de biscottes. 6 000 d’entre elles tombèrent face beurrée la première…

En 1991, l’informaticien Chris Niswander est récompensé pour son programme détectant la présence d’un chat sur un clavier d’ordinateur. 1995, la palme revient à Shigeru Watanabe en psychologie. Le chercheur japonais a prouvé que les pigeons pouvaient être dressés pour distinguer un Monet d’un Picasso. Il a par la suite démontré que des moineaux pouvaient différencier des compositeurs de musique classique. Méditation, poisson-chat et tremblement de terre, sociologie des boutiques de beignets, pas besoin d’en dire plus. Place aux délires et aux inventions improbables !

 

Balade Mentale est une chaine de contenu culturel. Cette vidéo a été coproduite par le CCSTI La Rotonde Mines Saint-Étienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *