Accueil / A la Une / Ralentir le temps ? Aimant au néodyme et cuivre / Étranges expériences

Ralentir le temps ? Aimant au néodyme et cuivre / Étranges expériences

Cette semaine, une expérience qui donne l’impression que la réalité tourne au ralenti.

Pour créer un slow motion, il vous faut laisser tomber, à l’intérieur d’un tuyau de cuivre, un aimant au néodyme. L’alliage de cet aimant est composé de trois éléments chimiques : le fer, le néodyme et le bore. Surprise ! La descente de l’aimant est plus lente dans le tube que dans l’air. La chute peut ainsi être allongée de plusieurs secondes. Ce phénomène peut être amplifié en emboîtant plusieurs tuyaux les uns dans les autres. Selon leur diamètre et le rapport poids/puissance de l’aimant, chaque vitesse de chute est différente. Quelle magie physique se cache derrière ce surprenant phénomène ? Le passage de l’aimant engendre un courant dit de « Foucault » à l’intérieur du tube de cuivre. Ce courant s’oppose à la cause qui lui a donné naissance, c’est-à-dire la chute de l’aimant. Il agit ainsi comme un frein. Autrement dit, l’aimant crée, en bougeant, un champ électromagnétique qui le ralentit. Cette expérience fonctionne uniquement si le matériau est un conducteur d’électricité et n’est pas aimanté. Ce dispositif est notamment utilisé pour les systèmes de freinage des poids lourds.

 

Balade Mentale est une chaine de contenu culturel. Cette vidéo a été coproduite par le CCSTI La Rotonde Mines Saint-Étienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *