Accueil / A la Une / Industrie du futur : accord cadre entre e.l.m. leblanc, Armines et l’IMT
industrie, e.l.m leblanc, valorisation

Industrie du futur : accord cadre entre e.l.m. leblanc, Armines et l’IMT

Les partenaires, fortement impliqués dans les thématiques liées à l’industrie du futur, ont décidé de mutualiser leurs efforts et formaliser leurs collaborations.

Un partenariat durable en 3 volets : la recherche, la R&D et la prospective.

1.    Créer une recherche de pointe dans les domaines :

  • du numérique,
  • de l’acoustique,
  • du Big Data et du Machine Learning,
  • de l’industrie du futur

2.    Développer des projets de R&D communs, innovants autour de thématiques industrielles clefs comme l’automatisation, le Big Data, l’internet des objets, la sécurité, mais aussi la chaîne de production, la logistique et les transports  ainsi que la coopération homme-machine et les agents intelligents.

3.    Mener une réflexion prospective et des travaux de recherche sur la place de l’homme dans les transitions numériques et industrielles, et de faire émerger et mûrir les nouveaux paradigmes (business model, nouvelles formes organisationnelles, nouveaux produits et services) de l’industrie du futur.

Un terrain d’expérimentation en grandeur réelle

La coopération avec e.l.m. leblanc constitue pour les équipes de l’IMT et d’Armines un formidable terrain d’expérimentation en grandeur réelle et opérationnelle de production. Très avancé dans sa propre transformation industrielle, e.l.m. leblanc est un acteur majeur pour la confrontation de recherche de l’IMT et d’Armines avec les problématiques concrètes que suscitent les mutations à l’œuvre dans l’industrie du futur.

A court terme, les chercheurs collaboreront avec les équipes de e.l.m. leblanc sur des questions de métallurgie inox, de big data (maintenance et production prédictive, prédiction « retour usine », IoT industriel et Smart Factory (Analyse et modélisation des flux logistiques, évolution du poste de travail comme de la chaine de production).

Pour Christian Picory-Donné, directeur des partenariats et des transferts au sein de l’IMT. « Ces projets constitueront le ciment de collaborations multiformes alliant R&D bien sûr, mais aussi formation initiale et continue, prospective et think tank notamment. Autant d’occasions de fertilisations croisées avec un grand partenaire industriel ».

Pour e.l.m. leblanc, les bouleversements du monde liés aux nouvelles technologies vont continuer à se succéder et s’amplifier dans les prochaines décennies. En tant qu’industriel, e.l.m. leblanc est confronté à un défi sans précédent. L’industriel s’interroge sur sa capacité, présente et future, à appréhender ces vagues permanentes de changements – changements des business models et des modes de production en particulier.

Pour Philippe Laforge, directeur général de e.l.m. leblanc « Notre partenariat avec un acteur académique de premier ordre tel que l’IMT est essentiel dans ce contexte dynamique et incertain. L’Institut nous apporte son expertise non seulement sur l’état de l’art mais encore sur la recherche appliquée à nos problématiques métiers. Cette collaboration issue de notre ancrage régional et national s’inscrit au cœur de la stratégie de développement de e.l.m. leblanc en France ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *