Accueil / A la Une / Un livre blanc pour éclairer sur l’entreprise du futur
Pour inventer l'entreprise du futur, il est nécessaire de comprendre les leviers de la transformation numérique.

Un livre blanc pour éclairer sur l’entreprise du futur

Particulièrement impactée par l’accélération de la transformation numérique, l’entreprise tente de comprendre sa métamorphose. Prise d’assaut par le big data, la réalité augmentée ou les intelligences artificielles, elle ne doit pas perdre de vue les enjeux sociétaux et économiques sous-tendus par ces nouvelles technologies. Pour présenter de façon accessible ces aspects socio-économiques de la transformation numérique de l’entreprise, l’IMT publie un livre blanc. Cet opuscule réunit les contributions de chercheurs venant de Télécom École de Management, Télécom Bretagne, Télécom ParisTech et Mines Saint-Étienne. Madeleine Besson, directrice de la publication de ce livre blanc et directrice de la recherche à Télécom École de Management, nous éclaire sur le contenu de cet ouvrage.  

 

Quel message faites-vous passer au travers de ce livre blanc sur l’entreprise du futur ?  

Madeleine Besson : Le message est simple. Tout le monde est aujourd’hui persuadé de la force du processus de numérisation de l’économie et de la société. Au-delà des grands défis techniques, l’entreprise doit relever des défis humains, économiques et assurer sa responsabilité sociale. Or la transformation numérique oblige l’entreprise à repenser l’organisation de ses processus mais aussi son modèle économique, à imaginer les nouveaux métiers et surtout à permettre le développement de compétences qui lui permettront de franchir cette phase de métamorphose. Avec le numérique, il ne s’agit plus d’automatiser des processus existants ou d’équiper les collaborateurs de dispositifs digitaux, mais de revoir de façon plus profonde la façon d’apporter de la valeur au client, et de donner une nouvelle place aux différentes parties prenantes et tout particulièrement aux collaborateurs.

 

Ce livre blanc est donc plus axé sur les sciences humaines et sociales ?

MB : Notre livre blanc n’a en effet aucunement la prétention de couvrir les enjeux techniques de la transformation numérique. Nous avons souhaité pointer l’importance de l’humain dans les transformations actuelles : un humain qui confie des données personnelles à une entreprise et attend un comportement éthique de sa part, un humain dont la collaboration au sein ou à côté de l’entreprise est renouvelée par les dispositifs digitaux.

Mais nous pointons tout autant les défis économiques et organisationnels à l’heure où se met en place un système de création de valeur beaucoup plus hétérogène qu’il ne l’était auparavant. Devront y coexister des formes variées d’organisation de la coopération : les entreprises, les partenariats de toutes sortes, les collectifs, les plateformes.

 

Qu’apporte-t-il en plus par rapport à d’autres ouvrages sur le même sujet ?

MB : Il me semble que l’avantage de ce livre blanc est d’avoir un spectre assez large sur des disciplines à la fois économiques, de management des organisations, tout en intégrant des éclairages plus éthiques, philosophiques. Il est rédigé par des chercheurs qui travaillent depuis plus de trente ans sur le sujet, depuis l’émergence du Minitel dans les années 1980 jusqu’aux pratiques actuelles de modernisation de l’Administration. C’est également un ouvrage de petit format, qui peut être lu assez facilement par un large public, et qui donne un accès rapide aux principaux éléments sans passer par des ouvrages complets de 200 pages.

 

Où ce livre blanc prend-il sa source ?

MB : L’origine de cette réflexion est celle d’un groupe de travail qui a été mis en place au sein de l’IMT après l’intégration de l’Institut dans l’Alliance pour l’industrie du futur en 2015. L’une des missions de l’Alliance pour l’industrie du Futur est de proposer des formations pour les métiers de demain. Pour former aux compétences adéquates pour l’entreprise du futur il faut se poser les bonnes questions, et pas seulement partir des besoins que nous percevons en 2016. Notre rôle de chercheur est d’éclairer la réflexion sur cette entreprise du futur en apportant de la profondeur au raisonnement.

En savoir + sur le livre blanc

Livre blanc : Entreprise du futur, les enjeux de la transformation numérique.
39 pages. Disponible en ligne : ici

Entreprise du futur : l’IMT publie un livre blanc sur les enjeux de la transformation numérique