Accueil / Économie et société / La confiance à l’ère du numérique

La confiance à l’ère du numérique

Comment la notion de confiance s’articule-t-elle avec les nouvelles technologies ? À l’heure où la blockchain connaît un plébiscite fulgurant de la part des entreprises, il est primordial de s’interroger sur les mécanismes de construction de la confiance. Derrière l’apparente rigueur infaillible de la machine se tiennent des humains, dans toute leur complexité et leur subjectivité. Dès lors, quels risques émergent, et surtout quel rôle la confiance a-t-elle à jouer dans la modération de ces risques ?

Pour trouver une réponse, il faut parfois se plonger dans le passé, et étudier les ruptures technologiques que nous connaissons à la lumière de celles que notre société a vécu. Car qu’est-ce que la confiance en définitive ? N’est-elle pas, simplement et comme toute valeur, une construction sociale permanente qu’il faut interroger pour gagner en perspective sur nos comportements ?

Dans ce dossier, I’MTech traite ces questions au travers des recherches actuelles en philosophie, sociologie et économie. Nous le publions à l’occasion de la sortie du Cahier de veille de la Fondation Mines-Télécom sur les nouveaux équilibres de la confiance.

 

Confiance et identités dans le numérique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *