Accueil / A la Une / L’IMT impliqué dans deux nouveaux projets H2020, sur l’IoT et la 5G
Horizon 2020, Commission européenne

L’IMT impliqué dans deux nouveaux projets H2020, sur l’IoT et la 5G

Projets européens H2020La Commission européenne a annoncé fin mai les résultats des deux appels conjoints Europe/Japon et Europe/Corée du programme Horizon 2020 dédié au numérique. L’Institut Mines-Télécom se positionne dans deux nouveaux projets dans les domaines de l’Internet of Things (Corée du Sud) et de la 5G (Japon) grâce aux chercheurs de ses écoles Télécom SudParis et Eurecom.

 

« Après le projet NECOMA du 7e PCRDT dans le domaine de la cybersécurité avec le Japon, l’IMT s’implique dans deux nouveaux projets européens avec l’Asie. Ce résultat fait de l’IMT l’un des principaux acteurs de la recherche collaborative avec le Japon et la Corée du Sud dans des domaines stratégiques du numérique pour l’Europe, explique Christian Roux, directeur de la Recherche et de l’Innovation. L’Asie constitue un enjeu fort de développement de partenariats scientifiques pour nous, avec des acteurs académiques de haut niveau qui constituent des appuis de choix pour définir les futurs standards des domaines de l’loT et de la 5G au niveau mondial.  »

 

Télécom SudParis, H2020, WiseIoTLe projet Wise-IoT (Corée du Sud) et Télécom SudParis

Alors que des efforts sont menés pour faire émerger des architectures de référence dans l’internet des objets (IoT), le projet Wise-IoT rassemble des contributions européennes et coréennes de premier rang sur des activités majeures de standardisation de l’IoT. Six bancs de test européens et coréens seront fédérés et appliqués à des villes intelligentes, des loisirs et à la santé, démontrant ainsi les capacités de flexibilité des Service Globaux de l’Internet des objets. Un solide plan de dissémination a été mis en place, notamment en standardisation, il atteindra son apogée durant les Jeux olympiques et paralympiques d’hiver de PyeongChang.

Le consortium est composé d’instituts de recherche prestigieux, de PME et de grandes entreprises venant d’Europe (EGM, IMT, NEC Europe, Telefonica, CEA, University of Cantabria, Liverpool John Moores University, Ayuntamiento de Santander, FHNW) et de Corée (Sejong University, KAIST, KNU, KETI, Sktelecom, Samsung, Axston, KT Corporation., GimpoBigData). L’environnement de Wise-IoT encouragera PME et startup de ces deux régions à pénétrer le secteur industriel de l’IoT, en leur donnant accès à une plateforme où l’interopérabilité entre des données hétérogènes dans des environnements intelligents sera fournie. Wise-IoT est intégré au laboratoire franco-coréen ILLUMINE dirigé par l’IMT. Télécom SudParis apportera sa compétence en Social IoT et sémantique et pilotera une approche fédératrice combinant les réseaux sociaux et l’IoT.

 

Eurecom, Pagoda, H2020Le projet 5G Pagoda (Japon) et Eurecom

Le projet Pagoda implique des partenaires européens comme Ericsson, l’université Aalto en Finlande, Eurecom, Orange Pologne, le Fraunhofer Fokus ainsi que deux PME suisses mais aussi des partenaires japonais : les universités de Tokyo et de Waseda, l’opérateur KDDI, Hitachi et NEC. Le but du projet est de créer un réseau mobile virtuel pouvant être déployé à la demande et dédié à une application (grâce à la notion du Network Slicing), durant les Jeux olympiques de Tokyo en 2020. Pour cela, plusieurs technologies seront explorées et utilisées : Software Defined Networking (SDN), Network Function Virtualization (NFV) et Mobile Edge Computing (MEC). Eurecom apportera ses compétences en « softwerisation » des réseaux (SDN, NFV et MEC), et son outil Open Air Interface (OAI) pour la réalisation des solutions définies durant le projet dans une plateforme 5G open source.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *