Accueil / Numérique / 2 Celtic-Plus Innovation Awards pour des projets Institut Mines-Télécom
Prix Celtic Plus, Innovation Award, Télécom SudParis

2 Celtic-Plus Innovation Awards pour des projets Institut Mines-Télécom

Fin avril à Stockholm, le programme européen Celtic-Plus a présenté les lauréats de ses « Awards ». Deux projets menés au sein de l’Institut Mines-Télécom ont reçu une récompense à cette occasion.

 

Hipermed, Celtic Plus

Hipermed est un consortium européen regroupant 5 pays, qui a développé une plateforme de télémédecine haute performance capable d’afficher en temps réel, sur un même écran, des vidéos médicales haute définition et d’autres informations comme le DMP (Dossier Médical Personnel), accessibles soit en local, soit à distance. Des utilisations ont été validées par les professionnels de la santé entre la France et la Pologne avec des scénarios de télé-enseignement, de télé-expertise ainsi que des réunions de concertation pluridisciplinaire.

La solution Hipermed est actuellement commercialisée et est notamment déployée au CHRU (Centre Hospitalier Régional Universitaire) de Nancy ainsi qu’à l’école de chirurgie de Nancy.

L’adaptation de cette plateforme aux réseaux de plus faible débit ainsi qu’à de nouveaux terminaux comme les tablettes, est la trame du projet E3 (E-Health services Everywhere & for Everybody). Les trois partenaires français impliqués dans Hipermed et participant à E3 sont l’Université de Lorraine, Vitec Multimedia et l’Institut Mines Télécom.

Déjà en 2014, Hipermed avait obtenu l’ »Award d’Or » de l’innovation Eureka. Ce nouveau prix récompense la capacité d’Hipermed à mettre sur le marché des produits innovants.

En savoir + sur Hipermed

 

IPNQSIS, Celtic Plus

IPNQSIS  (IP Network monitoring for Quality of Service Intelligent Support) traite des mécanismes avancés qui permettent de surveiller et gérer la qualité de service d’IPTV, TV Mobile, VoIP et de visioconférence. Ces mécanismes optimisent la qualité de l’expérience des clients.

IPNQSIS a démontré un haut niveau d’innovation et de la pertinence commerciale. Un point particulièrement fort est l’échange et l’analyse comparative des composants, qui a abouti à une vision commune entre les partenaires des quatre pays : Finlande, France, Espagne et Suède.

En outre, le projet a porté sur les liens entre la QoS et QoE à travers différentes approches techniques et pour différents scénarios.

Le Professeur Ana Rosa Cavalli, de Télécom SudParis, était la responsable du consortium français.

En savoir + sur IPNQSIS

 

Lire aussi Prix EUREKA 2016 : renforcer la sécurité des logiciels

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *