Accueil / A la Une / L’homme réparé : apports de la biologie, du numérique et des matériaux
Osseomatrix, Homme réparé

L’homme réparé : apports de la biologie, du numérique et des matériaux

VU SUR LE SITE DE TÉLÉCOM SUDPARIS – « L’homme réparé : apports de la biologie, du numérique et des matériaux » : c’est le sujet du colloque annuel d’Évry Sciences et Innovation qui met en lumière les activités phares, publiques ou privées, sur le territoire d’Évry. Le 11 mai, des chercheurs de Télécom École de Management, Télécom SudParis, Mines ParisTech, et de l’ENSIIE présenteront leurs travaux.

Une première journée destinée aux étudiants et jeunes chercheurs

La journée du 10 mai intitulée « Evry Bio Juniors » verra les étudiants présenter des brèves scientifiques ou médicales parues dans  des grands journaux nationaux, avec l’objectif de les rendre compréhensibles par un public de non initiés. Par exemple, vous pourrez comprendre comment « Détecter le cancer du pancréas par l’urine » ou pourquoi « Dormir  suffisamment améliore la résistance au stress » ou encore des sujets tels que « Une guêpe tueuse… de cancers », « Le logiciel vocal de Stephen Hawking : ACAT  », « Accro au Nutella, pourquoi ? » et bien d’autres sujets passionnants. Cette journée est organisé avec le soutien des étudiants de L3 Biologie de l’université d’Évry.

Le 11 mai : « L’homme réparé : apports de la biologie, du numérique et des matériaux »

Le numérique est sur le point de révolutionner notre vie et notre quotidien. La quantité d’informations publiée sur la e-santé ou la m-santé comme les performances de nos smartphones qui ne cessent de se perfectionner indiquent qu’incontestablement, le numérique a le vent en poupe, notamment dans le domaine de la santé.

Les objets connectés permettent de recueillir des informations sur notre comportement et sur le contexte dans lequel nous vivons (épigénétique). Grâce aux imprimantes 3D, il est désormais possible d’imprimer des prothèses ou des médicaments personnalisés et bientôt des organes à partir de cellules souches (bio-printing). Des ordinateurs comme Watson d’IBM (deep learning & cognitive computing) peuvent aider les médecins à poser leurs diagnostics. Tous ces exemples montrent les interactions entre deux grands domaines, le numérique et la santé et surtout les immenses perspectives qu’elles ouvrent.

Le territoire d’Évry est reconnu pour ses établissements de recherche et pour leurs compétences dans ces deux domaines phares :
  la santé notamment par la génomique médicale et les biothérapies,
  le numérique notamment par les télécommunications et la technologie des jeux vidéo. Ce colloque interdisciplinaire organisé par le pôle Évry Sciences et Innovation sera l’occasion de découvrir la recherche publique, mais aussi privée, du territoire d’Évry, de rencontrer des experts, de faire émerger de nouvelles applications ou des projets collaboratifs.

Colloque « L’homme réparé : apports de la biologie, du numérique et des matériaux »
10 et 11 mai 2016
Université d’Évry Val d’Essonne
Institut de Biologie Génétique et Bio-Informatique (IBGBI)
23 Boulevard de France, Évry
Gratuit et ouvert à tous. Programme complet et inscriptions

Source : Les News de Télécom SudParis

Lire aussi sur le blog
L’Homme augmenté, notre humanité en quête de sens
Des implants sur mesure pour favoriser la reconstruction osseuse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *