Accueil / Non classifié(e) / L’Institut Mines-Télécom signe un accord avec le centre technologique uruguayen ICT4V
centre technologique uruguayen ICT4V, Daniel Kofman, Philippe Jamet

L’Institut Mines-Télécom signe un accord avec le centre technologique uruguayen ICT4V

  • fr
  • en

Cet accord de partenariat a été signé le 28 octobre à l’Elysée en présence de François Hollande et du président uruguayen Tabaré Vázquez, en visite en France. Il porte sur la recherche, l’innovation et la formation dans le domaine du numérique et de ses applications aux secteurs dits « verticaux » tels que l’énergie, la santé/biologie, les transports, l’environnement, l’agroalimentaire et les finances.

Un partenariat sur la recherche, l’innovation et la formation

Cet accord porte plus précisément sur des projets collaboratifs multidisciplinaires et sur des plateformes technologiques développées conjointement (notamment sur le Big Data et l’Internet des Objets). Ces plateformes seront les supports de projets allant de la génomique à la détection automatique de fraudes lors de paiements mobiles et de l’optimisation des pâturages à l’optimisation énergétique. Des investissements communs, des échanges de chercheurs et d’experts, ainsi que le co-encadrement de doctorants seront à la base du mode de fonctionnement.

L’accord concerne également l’innovation et le soutien au développement de jeunes entreprises au travers d’incubateurs existants dans les deux pays. Il permettra de soutenir le développement continental d’entreprises françaises et la pénétration par des entreprises sud-américaines du marché européen.

En formation, cet accord concerne la création d’un groupe d’experts « Data Scientists » en Uruguay ainsi que l’accueil par ICT4V d’élèves ingénieurs de l’Institut Mines-Télécom dans le cadre de leur stage à l’international.

ICT4V : un centre sur le modèle du LINCS français, ouvert sur toute l’Amérique latine

Créé le 25 juin 2015 sous la forme d’un partenariat public-privé et soutenu par le gouvernement uruguayen, ICT4V (Information and Communication technologies for Verticals) réunit déjà 14 partenaires : 5 universités et centres de recherche, 7 entreprises et 2 organismes publics. Ses locaux se trouvent au sein d’un parc technologique fournissant un véritable écosystème. Ce nouveau centre a déjà établi des liens structurants avec d’autres pays du continent, en particulier le Brésil, le Chili et l’Argentine, et a vocation à élargir son réseau en Amérique latine. Daniel Kofman, franco-uruguayen, professeur à Télécom ParisTech, est à l’origine de cet accord qu’il a initié après avoir travaillé à la création de ICT4V sur le modèle innovant du laboratoire LINCS qu’il dirige : « Le modèle d’ICT4V permet d’associer académiques et industriels en un seul lieu, avec une organisation flexible et évolutive, et des infrastructures adaptées. Cela permet de développer des synergies fortes, d’accélérer les processus d’innovation et surtout de créer de la valeur sociétale et économique. »

Pour l’Institut Mines-Télécom, il s’agit d’une opportunité pour intensifier ses relations avec l’Uruguay, pays particulièrement en pointe dans le domaine des technologies de l’information, mais aussi d’accroître ses relations avec toute l’Amérique latine.

En savoir + sur ICT4V

Lire aussi L’internet de demain : nouveaux enjeux, nouvelles problématiques – Interview de Daniel Kofman

INSTITUT MINES-TÉLÉCOM AND THE URUGUAYAN TECHNOLOGY CENTER ICT4V SIGN A PARTNERSHIP AGREEMENT

This agreement was signed on 28 October at the Elysée Palace in the presence of François Hollande and the Uruguayan President Tabaré Vázquez, who was visiting France. It covers research, innovation and training in the field of digital technologies and its applications in the “vertical” sectors such as energy, health/biology, transport, the environment, the agri-food industry, and finance.

A partnership in research, innovation and training

This agreement bears more precisely on collaborative multidisciplinary projects and on jointly developed technological platforms (in particular on Big Data and the Internet of Things). These platforms will support projects ranging from genomics to the automatic detection of fraud during mobile payments, from the optimization of pastureland to the optimization of energy. Joint investments, exchanges of researchers and experts, and the co-supervision of PhD students will form the basis of its operating mode.

The agreement also concerns innovation and the support of new companies through existing incubators in the two countries. It will facilitate support of the growth of French companies on the continent and the penetration of the European market by South American companies.

As regards training, this agreement involves the creation of a group of experts, “Data Scientists”, in Uruguay, and the hosting by ICT4V of Institut Mines-Télécom engineering students as part of their international placement.

ICT4V: a center built around the French LINCS model, open to all of Latin America

Created on 25 June 2015 as a public-private partnership and supported by the Uruguayan government, ICT4V (Information and Communication technologies for Verticals) has already brought together 14 partners: 5 universities and research centers, 7 companies and 2 public bodies. Its premises are located in a Technology Park which provides a true ecosystem. This new center has already established structuring links with other countries on the continent, in particular Brazil, Chile and Argentina, and its mission is to expand its network in Latin America. Daniel Kofman, a Franco-Uruguayan and Full Research Professor at Télécom ParisTech, initiated this agreement after working on the creation of ICT4V using the innovative model of the LINCS laboratory that he runs: “The ICT4V model brings academics and industrialists together in one place, with a flexible and progressive organization, and appropriate infrastructure. This allows for the development of strong synergies, the acceleration of the innovation process, and in particular the creation of societal and economic value”.

For Institut Mines-Télécom, it is an opportunity to deepen its relationship with Uruguay, a country that is particularly advanced in the field of information technology, as well as to expand its relationship with all of Latin America.

Find out more about ICT4V

Please also read The Internet of tomorrow: new issues, new challenges – Interview with Daniel Kofman

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *