Accueil / A la Une / Conférence « L’Homme augmenté – Notre Humanité en quête de sens »
Nicolas Bionico Huchet, L'Homme augmenté, Cahier de veille
Nicolas Bionico Huchet, lauréat d'Innovators Under 35 by MIT, finaliste du Google Challenge (extrait du Cahier de veille de la Fondation Télécom)

Conférence « L’Homme augmenté – Notre Humanité en quête de sens »

Suite à la parution en juin dernier de son cahier de veille sur le thème de l’Homme augmenté, la Fondation Télécom organise le jeudi 1er octobre une conférence pour explorer cette thématique et échanger sur ses enjeux.

Prothèses dites intelligentes, lunettes de réalité augmentée, accès direct aux capteurs de la ville, intelligences artificielles… la liste est longue des modifications possibles de l’être humain à des fins de « réparation » ou d’accroissement de capacités. Dérèglement climatique, exploration spatiale, évolutions sociales sont également autant d’enjeux pour lesquels l’Homme doit s’adapter et peut-être conduire sa propre évolution. Ces chemins sont cependant remplis d’incertitudes, et des choix collectifs doivent être faits en toute conscience pour garder le projet transhumain acceptable. Il y a à terme la possibilité d’une Humanité plus accomplie, réunie autour de dimensions aujourd’hui inhibées comme la coopération, l’empathie et l’altruisme.

La conférence se propose de répondre à quelques questions : l’Homme augmenté va-t-il modifier la vie telle que nous la connaissons ? De l’exploration spatiale à la réalité altérée, quelles sont les applications contemporaines de l’augmentation de l’Homme ? L’Homme augmenté est-il acceptable ?

Parmi les intervenants :

  • Aymeric Poulain Maubant, rédacteur du Cahier de veille L’Homme augmenté, notre Humanité en quête de sens
  • Baptiste Gaultier, ingénieur R&D, Télécom Bretagne
  • Alexandra Ivanovitch, chercheuse au Centre de Recherche Interdisciplinaire
  • Edouard Kleinpeter, responsable de médiation scientifique, CNRS, ISCC
  • Grégory Maubon, consultant Réalité augmentée & usages numériques
  • Brigitte Munier, docteur en Sciences Sociales, Télécom ParisTech
  • Florence Porcel, chroniqueuse passionnée de sciences et d’exploration spatiale, candidate au projet Mars One

La suite du cahier de veille sur l’Homme augmenté

Cahier de veille Homme AugmentéCette conférence fait suite à la parution du cahier de veille intitulé L’Homme augmenté – Notre Humanité en quête de sens. Ce Cahier fait le point sur cette thématique, et met en avant des travaux des écoles de l’Institut Mines-Télécom en intelligence artificielle, en robotique, en santé, en interface homme-machine, mais également des réflexions de fond en éthique, en sociologie, en philosophie, en économie ou en droit.
>> Télécharger le cahier de veille de la Fondation Télécom

Conférence
L’Homme augmenté – Notre Humanité en quête de sens
1er octobre 2015, de 17 h à 19 h
à l’Institut Mines-Télécom
46, rue Barrault – Paris 13
>> Inscription gratuite mais obligatoire

À lire également :

 

 

4 commentaires

  1. Bonjour,
    Ce type de conférence pourrait intéresser bien du monde ailleurs que sur Paris. Ne serait-il pas possible, a minima, de proposer une diffusion en direct sur une plateforme web?
    Bien cordialement,
    R. Galani

  2. Fondation Télécom

    En réponse au commentaire précédent :

    Bonjour,
    Merci de votre intérêt pour cet événement.
    Nous ne prévoyons pas de diffusion en direct ou de retransmission de cette conférence.
    Cependant, nous invitons toutes les personnes qui ne peuvent pas être présentes le 1er octobre à consulter en ligne le Cahier de veille de la Fondation Télécom : http://www.fondation-telecom.org/media/fondation/Documents/2015%20cahierdeveille-hommeaugmente-fondationtelecom-v02062015-finale-hautedef.pdf

    Bien cordialement,
    L’équipe de la Fondation Télécom

  3. bonjour et très intéressant ce sujet aujourd’hui
    en mon sens nous avons besoin d’un nouveau type de pensée si notre humanité et notre environnement doivent continuer à survivre. et cela, bien entendu, se met en droite ligne avec la question de l’homme augmenté, augmenté dans sa dimension étendue et intellectuelle. je me sens très heureux, en tant que chercheur en Droits de l’homme de participer à cette vision du monde qui nous aboutira certainement à des lendemains meilleurs.
    cependant, nous jugeons nécessaire cette question de savoir s’il ne faut pas orienter la transformation vers cet axe qui est l’homme lui-même, c’est-à-dire que celui-ci ne soit pas transformer à égal machine car on pourrait s’interroger sur une quelconque équivalence de Droits entre machine et homme. si la transformation consiste en une réduction de l’homme à la machine, alors celle-ci nécessairement devient problématique, d’où le souci qui est le nôtre; mais si celle-ci a contribué à le dopé pour être plus libre et plus homme, ce qui nous semble plus objectif, car là il répond plus à ses préoccupations existentielles. merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *