Think Tank Futur Numérique

Le think tank Futur numérique de l’Institut Mines-Télécom reconnu internationalement

  • fr
  • en

Pour la 1re année, le think tank Futur numérique de l’Institut Mines-Télécom, soutenu par la Fondation Télécom, est classé parmi les meilleurs think tank internationaux dans le domaine des sciences et technologies. Ce classement réalisé par l’Université de Pennsylvanie place à la 17e position le programme de l’Institut, seul think tank français représenté dans ce domaine. Rencontre avec Francis Jutand (aujourd’hui directeur général adjoint de l’Institut Mines-Télécom) qui l’a créé en 2009.

Quelle vocation a le think tank Futur numérique ?

Francis Jutand
Francis Jutand, directeur général adjoint de l’Institut Mines-Télécom

Futur Numérique a pour rôle d’éclairer les avenirs possibles dans une période de métamorphose de notre société, enclenchée par la rupture numérique. C’est un think tank d’exploration de l’impact des transformations en cours dans tous les domaines de l’économie, de la société, des entreprises, de la vie privée et du comportement humain, mais aussi de l’industrie, de la ville, de la santé et de la co-évolution entre l’humain et le numérique.

La prospective permet à la fois de se projeter loin en avant, au-delà des tendances, mais aussi de regarder le présent au filtre du futur et mieux déceler les évolutions en germe.

Il s’appuie dans son travail sur les chercheurs de l’Institut Mines-Télécom et d’autres organismes de recherche, sur les entreprises partenaires de la Fondation Télécom, sur des experts prospectivistes ou intéressés par l’évolution de la société.

Quelles sont concrètement  ses actions ?

Ces actions se situent à deux niveaux. D’une part une travail de fond, diffus, d’écoute et d’échanges d’une équipe restreinte mais ramifiée, dont le fruit a été l’ouvrage collectif « La métamorphose numérique », et d’autre part un programme structuré avec les partenaires de la Fondation Télécom pour la Société numérique. Ces partenaires soutiennent non seulement financièrement le travail, mais aussi contribue aux différents programmes en apportant une compétence de terrain sur les réflexions sur l’avenir.

En moyenne, nous travaillons en parallèle sur trois thèmes, au travers d’ateliers d’analyse et de contribution, qui donnent lieu à la rédaction d’un cahier de prospective suivi d’un colloque permettant de diffuser les résultats des travaux et des confronter à d’autres acteurs.

Par exemple un cycle de quatre ans a été mené sur la transformation numérique des entreprise, un autre portes sur les business model du numérique, un autre sur la thématique de la confiance et de la vie privée.

Que représente son référencement par l’Université de Pennsylvanie ?

Ce référencement est un encouragement à poursuivre et développer le travail du think tank en continuant d’élargir sa zone d’audience et d’interaction internationale comme nous l’avons fait dans les colloques sur la « privacy » ou le « leadership numérique dans l’entreprise ».

Retrouvez le classement en ligne (page 106)

En savoir + sur les activités du think tank Futur numérique

For the first year, the Digital Future think tank at Institut Mines-Télécom, funded by Fondation Télécom, has been ranked among the best international think tanks in the field of science and technology. This ranking, produced by the University of Pennsylvania, placed the Institute’s program in 17th position, the only French think tank represented in this field. Interview with Francis Jutand (current Deputy CEO of Institut Mines-Télécom) who created it in 2009.

What is the purpose of the Digital Future think tank?

Francis Jutand
Francis Jutand, Deputy President of Institut Mines-Télécom

Digital Future’s role is to clarify the possible futures in a period of transformation of our society brought about by disruptive digital technologies. It’s a think tank intended to explore the impact of current transformations on all sectors of the economy, society, businesses, private life and human behavior, and also industry, cities, health and the co-evolution of humans and digital technology.

Foresight allows us to project ourselves far into the future, beyond trends, but also to see the present through the prism of the future and to better detect changes as they start.

Its work is based on the research of Institut Mines-Télécom and other research organizations, businesses in partnership with the Fondation Télécom, foresight experts or those interested in the evolution of society.

What are its operations specifically?

Its operations are on two levels. On one hand, thorough, diffuse discussions amongst the members of a restricted but wide-ranging team, the result of which was a collective work, The digital metamorphosis, and on the other hand, a structured program with the partners of the Fondation Télécom for digital society. These partners don’t just support the work financially but also contribute to different programs by bringing their ground knowledge to discussions about the future.

On average, we work on three themes at the same time, with analysis and contribution workshops which then proceed to the publication of a foresight booklet followed by a seminar to broadcast the results of this work and to compare them with those of other parties.

For example, a four year cycle was run on the digital transformation of businesses, another focused on digital business models, another on the theme of trust and privacy.

What does this ranking by the University of Pennsylvania mean?

This ranking is an encouragement to carry on and develop the work of the think tank while continuing to broaden its audience and international interaction as we did with the seminars on “privacy” and “digital leadership in business”.

See the ranking online (page 106)
Find out more about the Digital Future think tank’s activities

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *