Le Prix ADEME 2014 des Techniques Innovantes pour l'Environnement remis à Tatiana Budtova pour son bio-aérogel super-isolant thermique
Tatiana Budtova, chercheuse au CEMEF, reçoit le prix ADEME 2014 des Techniques Innovantes pour l'Environnement lors du salon Pollutec, Lyon, France, 2 déc. 2014

Bio-aérogel : l’aéropectine remporte le prix ADEME des techniques innovantes

Vu sur le site web de Mines ParisTech : Tatiana Budtova, chercheuse au Centre de mise en forme des matériaux (CEMEF), a reçu le Prix ADEME des Techniques Innovantes pour l’Environnement lors du salon Pollutec, mardi 2 décembre 2014, à Lyon. Elle a été récompensé’e pour ses travaux sur un bio-aérogel super-isolant thermique qui pourrait avoir de nombreuses applications industrielles, du secteur du bâtiment au bio-médical, en passant par la valorisation des déchets alimentaires.

Depuis 1995, l’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) remet chaque année le Prix des Techniques Innovantes pour l’Environnement afin de récompenser les laboratoires de recherche publique dont les travaux peuvent déboucher sur des applications ou développements industriels à court ou moyen terme. Tatiana Budtova et son équipe du Centre de Mise en Forme des Matériaux (CEMEF) de Mines ParisTech, à Sophia-Antipolis, ont été récompensées pour leur projet d’aérogel biosourcé nouvelle génération, l’aéropectine, dans la catégorie Matériaux. L’aéropectine est le premier bio-aérogel super-isolant thermique : sa conductivité thermique : 0.02 W/(m.K). Solide, très léger et 100% biosourcé, il se compose de cellulose (« aérocellulose ») et de pectine (« aéropectine »), que l’on trouve dans les végétaux et notamment les déchets alimentaires.

Lire l’article de Mines ParisTech

En savoir + sur le CEMEF
En savoir + sur le prix ADEME des Techniques Innovantes pour l’Environnement

Le plus marron

A voir : la remise des prix au Salon Pollutec

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *