Accueil / Énergie / Futuring Cities : Les chercheurs au service des collectivités
Francis Jutand

Futuring Cities : Les chercheurs au service des collectivités

Mardi 7 octobre a eu lieu la deuxième journée scientifique du programme Futuring Cities : 9 chercheurs des écoles Mines-Télécom ont présenté leurs travaux sur la thématique « énergie durable » aux partenaires de l’initiative. Francis Jutand, directeur scientifique de l’Institut Mines-Télécom, explique comment l’expertise des chercheurs peut se mettre au service des collectivités et des entreprises pour mieux penser la ville de demain.

« La ville est un lieu majeur de vie, de développement et d’innovations économiques et sociales. C’est aussi un lieu clef de l’écosystème écologique et humain des territoires. Les grandes villes sont confrontées simultanément au choc démographique, à la transition énergétique, aux contraintes environnementales et à la métamorphose numérique. » Tel est le constat de départ de Francis Jutand, directeur scientifique à l’Institut Mines-Télécom et organisateur de l’initiative Futuring Cities. Face à ce bouleversement, on ne sait pas ce que seront les villes de demain. « Aujourd’hui, on est devant des choix, des prédictions d’avenir qui reposent sur des systèmes à la fois complexes et avec de grands degrés de liberté. Et la multiplicité des acteurs et des points de vue pose problème. » Selon lui, la recherche publique peut accompagner ces évolutions et aider les collectivités à penser cette métamorphose.

Des outils pour aider la prise de décision

Elus, directeurs en charge de l’urbanisme, acteurs de la ville de demain… Tous ont besoin d’innovations à implémenter pour résoudre des problèmes techniques mais aussi sociaux, économiques ou écologiques. « Il est nécessaire d’avoir des outils pour partager, évaluer, créer, et mieux décider, » affirme Francis Jutand.
Le 7 octobre, lors de la journée scientifique sur le thème des énergies durables, 9 chercheurs des écoles Mines ParisTech, Mines Alès, Télécom ParisTech, Télécom SudParis et Mines Albi-Carmaux ont exposé leurs travaux de recherche. Ils ont présenté des innovations pour faire face au double enjeu de l’épuisement des ressources énergétiques et du réchauffement climatique. Parmi elles, des outils pour optimiser l’écoconception des quartiers, afin d’économiser voire même produire de l’énergie au niveau local, et pour modéliser la consommation énergétique des villes dans l’avenir.
Un des grands défis de demain concerne aussi la mise en place de réseaux intelligents (smart grids) pour réguler production et consommation, améliorer la qualité de vie dans l’espace urbain, ou encore pour prévoir la demande énergétique. « Aujourd’hui, les différents réseaux – communication et information, et énergie – ne peuvent être traités de façon isolée l’un de l’autre dans la ville. »
Il s’agit également d’optimiser l’investissement dans les énergies renouvelables et de trouver de nouvelles solutions pour le traitement des déchets, comme la gazéification de la biomasse par l’énergie solaire concentrée, qui permet de traiter les déchets tout en stockant l’énergie solaire utilisée sous forme de gaz.

Une gestation coopérative du futur

Pour Francis Jutand, « La recherche n’est plus linéaire. Il faut organiser une gestation coopérative du futur. » C’est ce que se propose de faire le programme Futuring Cities au travers d’activités comme les journées scientifiques qui réunissent un réseau d’acteurs, puis de chaires de recherche et de city labs. « En temps normal, le but d’une entreprise est d’aller vite et de proposer rapidement des solutions. Les collectivités, elles, choisissent parmi les solutions qu’on leur propose. Un autre fonctionnement est possible : mutualiser les financements pour mener des projets à plus long terme. » Villes, départements ou régions et entreprises de toutes tailles sont donc invités à réfléchir mais aussi et surtout à investir dans des solutions durables aux enjeux de l’urbanisme via des recherches partenariales.
La prochaine journée thématique se penchera sur la qualité de vie en ville, et aura lieu le 11 décembre 2014, à Lyon, au sein du Forum des interconnectés. Rassembler en un même lieu chercheurs, entreprises et collectivités est l’occasion de réunir les différents acteurs de la ville de demain, et de « les faire œuvrer ensemble vers une ville intelligente et durable ».

En savoir + sur l’initiative Futuring Cities
Rejoindre Futuring Cities

Le plus marron

A voir : 5 minutes avec Francis Jutand

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *