Parution de « Politiques sécuritaires et surveillance numérique »

Les politiques sécuritaires sont aujourd’hui amplement privilégiées dans l’organisation de nos sociétés. Au nom de la lutte anti-terroriste, on voit se mettre en place des formes de surveillance de plus en plus sophistiquées. Par la traçabilité que les technologies numériques rendent possible (celle des puces RFID ou des multiples objets connectés), nous sommes susceptibles d’être surveillés dans la plupart des moments de notre vie. Le présent ouvrage, coordonné par Pierre-Antoine Chardel, chercheur à Télécom Ecole de Management, interroge l’intensification des politiques sécuritaires dans les sociétés démocratiques en mettant en évidence le risque majeur qu’elle constitue pour nos équilibres politiques, sociaux et existentiels. Car si au nom de la sécurité, nous acceptons d’être de plus en plus surveillés, c’est en négligeant le fait que nous avons besoin de confiance, d’autonomie et de liberté pour nous inscrire solidement dans le monde. Pourquoi semblons-nous faire preuve si massivement d’une telle négligence ?

Auteurs Zygmunt Bauman, Annie Blandin, Hubert Bouchet, Fernanda Bruno, Bruno Cardoso, Pierre-Antoine Chardel, Jean-Gabriel Ganascia, Marie Goupy, Olivier Hassid, Gabriel Périès, Pierre Piazza.

Pierre-Antoine Chardel
Docteur en philosophie et sciences sociales, Pierre-Antoine Chardel est maître de conférences habilité à diriger des recherches à l’Institut Mines–Télécom où il est responsable de l’équipe interdisciplinaire « Éthique, Technologies, Organisations, Société » (ETOS), et chercheur associé au Centre de recherche « Sens, Éthique, Société » (CERSES).

Politiques sécuritaCouv_politiques-securitaires-et-surveillance-numeriqueires et surveillance numérique
coordonné par Pierre-Antoine Chardel
CNRS éditions
coll. « Les Essentiels d’Hermès »
216 pages
8,00 €  Commander l’ouvrage en ligne

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *