Agenda

Développement de la fibre en Europe : l’Institut Mines-Télécom entre au bureau du FTTH Council Europe

photoJ_MauJoël Mau, directeur de mission à l’Institut Mines-Télécom, a été élu le 8 avril dernier membre du bureau du Fiber to the Home Council Europe. Une première pour un établissement académique.

Le FTTH Council Europe est une organisation créée en 2004 qui regroupe plus de 150 membres européens sur le sujet des réseaux en fibre optique et sur le rôle de ces réseaux et services dans la transformation numérique de la société. De fait avec Internet et les usages numériques nous vivons la transformation la plus rapide et la plus ample que l’humanité ait connue. Le FTTH Council Europe participe activement à éclairer la voie vers cette nouvelle société du 21e siècle. Notamment, lever les freins au déploiement rapide d’un réseau en fibre optique pour tous les citoyens européens, partout, est une étape nécessaire pour bâtir le système nerveux de cette société numérique en devenir.

L’implication de Joël Mau vise à enrichir les analyses apportées par le FTTH Council Europe aux décideurs publics et privés européens, grâce, notamment, à l’approche pluridisciplinaire de l’Institut Mines-Télécom qui est en relation avec tout l’écosystème numérique.

« En déployant rapidement un réseau FTTH, soit la Fibre pour Tous, sur tous les Territoires et pour l’Humain d’abord, l’Europe pourrait porter l’ambition de passer d’un âge du Cuivre à un nouvel âge des Lumières » commente Joël Mau.

Pour Francis Jutand, directeur scientifique de l’Institut Mines-Télécom, « l’engagement de l’Institut au niveau européen auprès des industriels des télécoms vise à apporter la contribution de la recherche et une vision plus large et prospective des impacts du très haut débit ».

Joël Mau est ingénieur général du corps des Mines. Il est depuis 2011 directeur de mission à l’Institut Mines-Télécom où il anime des travaux transverses et multidisciplinaires sur les réseaux en fibre optique avec de multiples acteurs privés et publics, Français et internationaux. Il a été précédemment directeur du haut débit, très haut débit et des relations avec les collectivités territoriales à l’ARCEP, le régulateur français des télécommunications ainsi que directeur du développement du réseau fixe et de l’ingénierie des réseaux support (cuivre, fibre, sans-fil terrestre et satellite) chez Orange.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *