Agenda

« Les mathématiques à l’attaque du réel : compromission ou voie d’avenir ? » 1er séminaire de la controverse de l’Institut Mines-Télécom

Les Réseaux Thématiques « Physique et technologies des communications et de l’information »  (RT1) et « Informatique fondamentale et mathématiques appliquées » (RT9) de l’Institut Mines-Télécom organisent le 29 novembre 2013 le 1er séminaire de la controverse sur le thème Les mathématiques à l’attaque du réel : compromission ou voie d’avenir ? L’exemple des technologies de l’information.

Ce séminaire s’adresse :

– Aux esprits mathématiciens qui, au-delà des théories académiques, pourraient s’ouvrir à des problèmes de modélisation ou d’algorithmique plus proches de la réalité (dans sa complexité et dans ses imperfections) qu’il n’est d’usage ;

– Aux concepteurs électroniciens (au sens large) qui, avec un esprit d’ouverture vers la communauté des mathématiciens, souhaitent disposer de modèles et algorithmes affinés et plus représentatifs de l’usage réel des technologies ;

– Et plus généralement aux chercheurs qui se méfient des réflexes pavloviens et des bien-pensances de nos communautés scientifiques quelquefois trop installées dans leurs modes de pensée.

Y a-t-il une méfiance réciproque entre ces deux communautés ? La R&D a-t-elle réellement besoin de mathématiques avancées pour produire des technologies qui fonctionneraient mieux ? Les mathématiciens sont-ils prêts à se compromettre avec le réel (perd-on son âme à optimiser des circuits) ?

L’idée de développer les mathématiques du réel n’est-elle pas au fond une contradiction entre, d’une part, la puissance et l’universalité apportées par une théorie qui se concentre sur l’essence des phénomènes et, d’autre part, la complexité et la variabilité du monde réel qui ne sont pas finement décrits par cette théorie ? A l’heure où la pluridisciplinarité est un mot-clé bienvenu pour financer la recherche, peut-on réellement envisager des travaux interdisciplinaires Maths-TIC qui casseraient des conservatismes et où chaque discipline profiterait des progrès de l’autre ?

L’objectif du séminaire est de débattre sur ces questions et d’évoquer des pistes possibles pour des développements mathématiques qui soient plus fortement en prise avec les réalités technologiques dans le domaine du traitement de l’information.

A propos des séminaires de la controverse
Les réseaux thématiques de l’Institut Mines-Télécom organiseront régulièrement des rencontres sous la forme de débats scientifiques, appelés « séminaires de la controverse ». Ils porteront sur des sujets de recherche de pointe et permettront de comprendre une question controversée en exposant les différents points de vue. Ces séminaires d’une journée s’articuleront autour d’interventions d’experts reconnus dans leur domaine, de débats, et d’une table-ronde avec les enseignants-chercheurs de l’Institut. Ces séminaires visent à favoriser l’échange et le dialogue entre des spécialistes et des décideurs ou porteurs d’enjeux : représentants d’institutions, professionnels d’entreprises, membres d’associations, élus…

1er séminaire de la controverse de l’Institut Mines-Télécom
Les mathématiques à l’attaque du réel : compromission ou voie d’avenir ?
L’exemple des technologies de l’information

Vendredi 29 novembre, de 9 h 30 à 17 h 00, salle E200
46 rue Barrault, Paris 13e
Gratuit, sur inscription

Contacts : Gersende Fort et Olivier Rioul, Télécom ParisTech

En savoir + sur ce séminaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *