Agenda

La CNIL et l’Institut Mines-Télécom partenaires pour sensibiliser la communauté scientifique à la protection des données

A l’occasion de la journée d’études « Vie privée 2020 » organisée par la CNIL, Isabelle Falque-Pierrotin, présidente de la Commission nationale de l’informatique et des libertés et Jean-Claude Jeanneret, directeur général de l’Institut Mines-Télécom, ont signé le 30 novembre 2012 une convention de partenariat. Celle-ci permettra notamment de sensibiliser encore plus la communauté scientifique à la protection des données et de la vie privée et de mener des travaux de recherche en commun.

Conscients de la place croissante occupée par les données personnelles dans le développement du numérique et des enjeux nouveaux soulevés, l’Institut Mines-Télécom et la CNIL décident de développer un partenariat. Il contribuera au partage d’expertises sur des sujets d’intérêt commun relatifs à la protection des données et de la vie privée. Il permettra également de sensibiliser la communauté scientifique à ces questions.

Cette convention prévoit :

  • la mise en place d’échanges pour permettre à l’Institut Mines-Télécom d’obtenir les conseils de la CNIL sur des travaux de recherche en projet ou en cours et à la CNIL, de demander à l’Institut Mines-Télécom des travaux d’expertise sur des sujets ponctuels ou encore la réalisation d’études et de recherches concernant des thématiques suivies par la CNIL (par exemple les smartphones, la e-santé et le quantified self, le statut des données issues du web social, l’internet des objets…).
  • Des actions communes pour diffuser la culture « informatique et libertés »  dans le cadre des activités d’enseignement (conférences, participations de la CNIL à des débats ou à des cursus de formation, recensement des cursus en relation avec la protection des données personnelles).
  • la réalisation de développements techniques communs visant à démontrer la faisabilité de solutions protectrices de la vie privée, et dont les résultats pourraient être diffusés au grand public
  • la participation de la CNIL aux travaux des chaires d’enseignement et de recherche de l’Institut Mines-Télécom,
  • la promotion de Correspondants Informatique et Libertés (CIL)

Un comité de pilotage conjoint assurera le suivi de l’exécution de la convention signée pour une durée de quatre ans renouvelable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *