Sylvie Craipeau, enseignant-chercheur à Télécom Ecole de Management, publie « La société en jeu(x) », aux PUF

Ce livre propose une analyse sociologique des pratiques de jeux massivement multijoueurs, qui peuvent être considérés tout à la fois comme une reproduction, un espace d’expérimentation et de critique de notre monde social, et la simulation du monde de l’entreprise moderne.

Les pratiques vidéoludiques dans les jeux massivement multijoueurs expriment les enjeux sociaux de notre époque, en même temps qu’ils représentent un espace de recherche et d’expérimentation de nouvelles formes d’être ensemble. Bien que l’opinion publique, en écho aux articles de presse, craigne que les joueurs se perdent dans l’espace virtuel, ces jeux constituent un phénomène social profond et complexe.

Contrastant avec la majorité des écrits alarmants sur les jeux vidéo, mais aussi avec les ouvrages visant à justifier ces pratiques vidéo ludiques, ce livre présente une analyse de ces mondes virtuels. Ceux-ci proposent une reproduction de notre société contemporaine, tant en ce qui concerne le rôle clé d’Internet, que les modes de sociabilité émergents, la place et la qualité du corps, ou les normes sociales dominantes comme l’injonction à l’autonomie, la loi de la concurrence généralisée, la nécessité d’être toujours et partout visible et joignable. Mais ces univers sont complexes et ambivalents, car s’y expriment aussi une critique sociale et une recherche d’alternative, de rencontre de soi et de l’autre, d’une nouvelle forme de sensibilité.

Enseignant-chercheur à Télécom École de Management et sociologue du travail, Sylvie Craipeau étudie les implications sociales de l’automatisation et des technologies de l’information et de la communication dans l’espace de travail et dans la société.

En savoir + sur cet ouvrage

La société en jeu(x)
Le laboratoire des jeux en ligne
Sylvie Craipeau, Télécom Ecole de Management
PUF, 2011
Coll. « Hors collection »
ISBN : 978-2130591603
216 pages
20,00 €

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *