Accueil / Numérique / Cloudgaming : démo du projet Kusanagi à la Cantine le 25 mars

Cloudgaming : démo du projet Kusanagi à la Cantine le 25 mars

Kusanagi est une plateforme en ligne de distribution de contenus multimédias 3D et de jeux vidéo. Dans le cadre du projet THD,  les partenaires du projet – dont l’Institut Télécom – vous invitent à venir découvrir et tester Kusanagi le 25 mars prochain.

RDV le vendredi 25 mars de 9h30 à 11h30 à la Cantine
151 rue Montmartre, Paris
Programme

9h30-11h : présentation et démonstration de Kusanagi
11h-11h30 : questions-réponses

Intervenants :

Philippe MARTINEAU – Eureva
Guillaume GOURAUD- Darkworks
Nicolas TIZON – Télécom SudParis

>> Inscription

Kusanagi, 1re initiative technologique de cloudgaming en France

De plus en plus riches, les contenus multimédias interactifs, nécessitent des terminaux de plus en plus sophistiqués. En déportant la puissance de calcul dans le réseau, Kusanagi permet de s’affranchir des consoles de jeu et des contraintes de développement liées à un parc de terminaux hétérogènes, et constitue ainsi la première initiative de cloudgaming en France. Désormais, le cloud-computing n’est plus réservé à des professionnels mais touche aussi le secteur grand public par le biais du divertissement. Pour l’industrie du jeu, en particulier les développeurs et les éditeurs, le potentiel économique est énorme. Cette technologie permet aux producteurs de contenus d’être présents, de façon simplifiée, sur une multitude de plateformes et de proposer de nouveaux services grâce à la mise en réseau des données.

Le projet Kusanagai est né de la collaboration entre Darkworks, Eureva, l’Institut Télécom et Orange Labs dans le cadre du programme européen CELTIC (Cooperation for a European sustained Leadership in Telecommunications) et entre désormais dans le cadre du projet Très Haut Débit (THD).

Les chercheurs de Télécom SudParis en pointe

« Il y a quelques années, quand l’idée de remote gaming a surgi dans les laboratoires de recherche, l’industrie des jeux vidéo était très sceptique. Toutefois, grâce au soutien de l’Institut Télécom, nous avons pu faire la preuve de la pertinence de cette approche et développer un prototype qui a convaincu les partenaires industriels.

Avec Kusanagi, l’objectif est de transférer cette technologie et de la consolider pour une utilisation à grande échelle» explique Marius Preda, enseignant-chercheur au laboratoire Artemis de Télécom SudParis et responsable du projet pour l’Institut Télécom.

Grâce à la plateforme d’expérimentation du projet THD (Très Haut Debit), Kusanagi fait actuellement son premier beta-test auprès d’utilisateurs finaux qui ont ainsi l’occasion de jouer à un jeu d’aventure. Le forum mis en place permet aux testeurs d’être en contact avec les chercheurs et les ingénieurs de l’Institut, afin de détecter et de corriger les éventuels problèmes dus au passage à l’échelle et invisibles en conditions de laboratoire.

Avec ce projet, les chercheurs de l’Institut Télécom sont en pointe pour développer des solutions innovantes de « rendu » à distance d’applications multimédia 3D.

La technologie Kusanagi n’est pas exclusive aux jeux vidéo et peut s’adapter à toute forme de distribution de contenus multimédias qui nécessitent une grande capacité de calcul et des besoins d’interactivité en temps réel. Des extensions directes peuvent être trouvées dans le domaine médical, militaire ou la visualisation du patrimoine culturel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *