Accueil / Numérique / La médaille Blondel 2010 décernée à Jean-Luc Dugelay, chercheur à Eurecom

La médaille Blondel 2010 décernée à Jean-Luc Dugelay, chercheur à Eurecom

La SEE (Société de l’Électricité, de l’Électronique et des Technologies de l’Information et de la Communication) a décerné le 1er décembre dernier la Médaille Blondel 2010 à Jean-Luc Dugelay, professeur au département Communications Multimédia à Eurecom, pour ses travaux remarquables en biométrie, notamment sur le tatouage d’image et l’analyse de visage au service de l’imagerie criminalistique.

Une récompense pour un chercheur de très haut niveau
Ses résultats majeurs résident dans le domaine du traitement d’image. Il a orienté ses axes de recherche dans plusieurs domaines innovants où il fait figure de précurseur : le tatouage d’images et la stéganographie, l’analyse de visage, appliquée à la création d’avatars puis à la biométrie, la combinaison de la biométrie et de la vidéosurveillance, et plus récemment l’imagerie criminalistique au service de la sécurité des personnes.
Impliqué dans de nombreux projets collaboratifs (industriels, nationaux, européens) il a constitué au sein d’Eurecom une équipe de recherche d’une dizaine de doctorants et post-docs, qu’il encadre et pousse sur le chemin de la réussite. Les résultats de sa recherche ont fait l’objet de transferts vers l’industrie, il est détenteur de plusieurs brevets.
Sa contribution scientifique importante (plus de 200 publications) atteste du niveau international de ses travaux. Rédacteur en chef de la revue « EURASIP J. IVP International Journal of Image and Video Processing », il participe également régulièrement à des actions de vulgarisation scientifique auprès des jeunes et du grand public.
Né à Rouen en 1965, Jean-Luc Dugelay est docteur de l’Université de Rennes où il effectue sa thèse au sein du centre de recherche d’Orange Labs sur les aspects 3-D Motion Estimation & Stereoscopic Television. Il rejoint Eurecom en 1993 où il intègre le département communications multimédia comme enseignant-chercheur spécialiste des questions de biométrie. Il accède aujourd’hui à la plus haute distinction décernée par la prestigieuse association scientifique SEE.

Principal prix de la SEE (Société de l’Électricité, de l’Électronique et des Technologies de l’Information et de la Communication), la Médaille Blondel récompense un chercheur de moins de 45 ans, auteur de travaux ou de réalisations exceptionnelles contribuant aux progrès des sciences et technologies de l’information et de la communication. Ce prix a récompensé des lauréats prestigieux depuis sa création en 1942. Le grand physicien Louis Néel a par exemple reçu la médaille dès 1948 soit 22 ans avant qu’il ne reçoive le Prix Nobel. Jean-Luc Dugelay succède à Adrian Ionescu, du laboratoire Nanolab de l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *