La spin-off Secure-IC, issue des recherches de Télécom ParisTech, au Salon Cartes et IDentification du 7 au 9 décembre

Secure-IC®, jeune pousse créée en janvier 2010, assoit son développement sur des avancées scientifiques de Télécom ParisTech et de son unité mixte CNRS. Le projet valorise les nombreux travaux de recherche et les brevets de l’équipe de recherche “Trusted Computing Platform”, qui a développé au cours des cinq dernières années un savoir-faire innovant unique en conception et sécurité physique des composants électroniques critiques. La start-up made in Telecom est aujourd’hui incubée à Paris et Rennes par Télécom ParisTech et Télécom Bretagne.

Une jeune start-up déjà lauréate
Lauréat 2010 du Concours national d’aide à la création d’entreprises innovantes du ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche (catégorie Création-développement), Secure-IC développe essentiellement avec Smart-SIC+ un circuit pour cartes à puce dédié aux applications eGovernment. Ce marché est en effet en forte croissance et à la recherche de solutions de sécurité renforcée.
« Afin de mener à bien le programme Smart-SIC+ et de maintenir nos avantages concurrentiels, il est important pour les équipes Secure-IC de garder un lien fort avec les laboratoires de recherche de l’Institut Télécom » affirme Hassan Triqui, président et cofondateur de Secure-IC.

Secure-IC affiche un programme ambitieux de R&D
Le challenge pour les chercheurs de Télécom ParisTech associés au projet est de fournir à Secure-IC les technologies permettant avant tout la protection des systèmes embarqués et des circuits face aux attaques physiques mais aussi l’analyse de leur robustesse pour quantifier le niveau de vulnérabilité. Les solutions proposées sont efficaces contre les deux grandes classes d’attaques, c’est à dire celles consistant à observer l’activité du circuit et celles consistant à injecter des fautes dans le calcul après avoir conditionné le circuit. Un des points forts de Secure-IC est non seulement de proposer des produits de protection mais de prouver leur qualité de sécurisation par le biais d’outils d’analyse sur plate-forme et de preuve formelle.

Autre atout, cette surcouche de sécurisation reste adaptable à des contraintes fortes de complexité, vitesse de calcul et consommation de façon à satisfaire le meilleur compromis de conception d’une carte à puce.

Un résultat exemplaire de la politique d’innovation de l’Institut Télécom

Selon Philippe Letellier, directeur de l’Innovation à l’Institut Télécom, « l’essaimage et le transfert de technologie sont des priorités de notre politique d’innovation ; Secure-IC constitue un beau succès d’un de nos domaines d’excellence, la sécurité, qui a un fort impact économique mais aussi sociétal ».

Pour Télécom ParisTech, le pari était ambitieux, les enjeux en matière de propriété intellectuelle étant importants.  Secure-IC, au-delà d’être un résultat exemplaire, est une aventure au long cours qui se poursuit et qui illustre la volonté de l’Institut Télécom au travers de ses écoles d’être des acteurs du développement technologique et économique en soutenant les PME phares de demain.

Secure-IC au salon Cartes et IDentification du 7 au 9 décembre à Paris

Sous le nom de Smart-SIC Analyzer, Secure-IC développe également une plate-forme de métrologie qui évalue la robustesse de tout circuit électronique. La plateforme élabore une métrique de fuites, sorte de cartographie des défauts potentiellement exploitables par des attaques malveillantes. Smart-SIC Analyzer, qui devrait contribuer à populariser le savoir-faire de Secure-IC, sera lancé officiellement sur l’édition 2010 du salon Cartes et IDentification qui se tiendra du 7 au 9 décembre à Paris.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *